Société

À travers l’UJCC et CARITAS: l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours à la rescousse des démunis frappés économiquement par la COVID-19

Mardi 25 Août 2020 – 15:21Abonnez-vous

Quelque mille trois cents ménages vulnérables vivant à Kinshasa en République démocratique du Congo (RDC) ont reçu une assistance économique en monnaie électronique grâce au financement de l’Eglise de Jésus-Christ des saints de derniers jours via CAFOD (Caritas Angleterre et Pays de Galles) par son partenaire Caritas Congo Asbl.

Au-delà d’être une crise sanitaire mondiale, la covid-19 a des conséquences économiques graves sur le vécu des populations.  Suite au confinement imposé par cette pandémie pour limiter sa propagation, des familles entières sont confrontées aux difficultés économiques, ne sachant pas nouer les deux bouts du mois d’autant plus que la plupart des ménages à Kinshasa vivent non seulement de petits commerces mais aussi au quotidien.

Pour aider ces familles à faire face à cette crise due à la pandémie du Covid-19, l’Eglise de Jésus-Christ des saints de derniers jours vient de mettre à la disposition de Cafod une somme de cinq cent mille dollars américains pour assister financièrement ces ménages vivant à Kinshasa.  

Le go de cette assistance aux bénéficiaires a été donné par le représentant-Pays de Cafod en RDC, Mr Bernard Balibuno Kateta. C’était le samedi 22 août 2020 à la Maison communale de Maluku en présence notamment des bourgmestres, chefs de quartiers et des confessions religieuses, tous impliqués dans la sélection de ces bénéficiaires.

Les mille trois cents ménages des communes de Maluku, Nsele et Ndjili, pris en charge par Caritas Congo ASBL ont reçu depuis le samedi des cartes Sim Vodacom devant les aider à retirer de l’argent auprès des shops de cet opérateur téléphonique. Cette assistance s’inscrit dans le cadre du projet ‘’Assistance économique aux familles vulnérables de Kinshasa pendant la pandémie du Covid19’’ financé par l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours et exécuté par Cafod et ses partenaires dont Caritas Congo ASBL et l’Union des jeunes Congolais pour le changement (UJCC).

Recevant des enveloppes contenant de cartes sim Vodacom des mains des représentants de Cafod et de Caritas Congo ASBL, le bourgmestre de Maluku, Jacques Munze Epiana, les a remises symboliquement aux ménages bénéficiaires qui n’ont pas caché leur satisfaction en cette période difficile suite à la pandémie du covid-19.

Pour sa part, l’ONG UJCC s’est occupée de mille quatorze ménages vulnérables des communes de Ngiri-Ngiri, Bumbu et Makala, grâce au même bailleur de fonds, via Cafod.

 Par ailleurs, les confessions religieuses et les bureaux des quartiers impliqués dans la sélection des ménages vulnérables ont reçu des citernes d’eau, de dispositifs de lave-mains, du savon liquide et du gel hydroalcoolique pour lutter contre la propagation du Covid19.

‘’Au-delà de la sensibilisation, il fallait assister les gens économiquement’’

A en croire, Bernard Balibuno Kateta, après l’annonce du covid-19 en RDC, nous avons vu qu’il y avait beaucoup d’effets secondaires de cette maladie. Les gens qui vivaient de petits commerces ne pouvaient plus faire leur travail. Surtout à Kinshasa où les gens vivent du jour au jour.

’’Tout est devenu difficile’’, reconnait-il tout en ajoutant qu’il fallait d’abord sensibiliser la population, lui montrer que le covid-19 est une maladie dangereuse, dont il faut respecter les gestes barrières et assister économiquement ceux qui ne pouvaient plus travailler. Raison pour laquelle, nous avons approché l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours qui nous a donné un financement de cinq cent mille dollars américains que Caritas et UJCC ont accepté de gérer dans le cadre du projet ‘’Assistance économique aux familles vulnérables de Kinshasa pendant la pandémie’’.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer