Nation

CENI : Les mouvements citoyens et ONG des jeunes demandent aux partis politiques et à la société civile de surseoir les actions de la rue et de privilégier la voie du dialogue et du consensus

Par Oscar BISIMWA

Les mouvements citoyens et les organisations des jeunes ont donné leur position, ce lundi 06 juillet, à l’issue d’une importance séance de travail, sur la désignation des nouveaux animateurs de la CENI. Ils demandent aux partis politiques et aux organisations de la société civile de surseoir pour l’instant toutes les actions faisant recours à la rue et de privilégier la voie du dialogue et du consensus. Ces mouvements des jeunes exhorte aussi le Président de la République de geler l’investiture de Ronsard MALONDA en attendant une harmonisation de toutes les parties afin de préserver la paix et la cohésion nationale. À toutes les confessions religieuses, les mouvements citoyens et autres associations des jeunes demandent de procéder à des nouvelles négociations afin d’arrondir les angles et démontrer à la face du monde que les membres de l’Eglise sont réellement les pères de la morale.

Ci-dessous l’intégralité de leur position rendue publique ce lundi 06 juillet :

DESIGNATION DU PRESIDENT DE LA CENI
POSITION DE LA JEUNESSE CONGOLAISE

Résolument engagés pour la défense de la Patrie, les mouvements citoyens et les organisations des jeunes, fortement préoccupés par la désignation des nouveaux animateurs de la CENI ont suivi, suivent et suivront avec une attention particulière le processus devant aboutir à la mise en place d’une nouvelle équipe de la CENI afin d’en tirer toutes les conséquences.

En toute impartialité et indépendance d’esprit, les mouvements citoyens et les ONG des jeunes, après une analyse minutieuse des tractations ayant conduit à la désignation de Monsieur Ronsard MALONDA font des observations favorables et défavorables à cette candidature avant de donner leur position.

Des observations favorables

  1. Monsieur Ronsard MALONDA qui a connu 3 cycles électoraux avec la CENI, a une expérience et certainement une expertise avérée en matière électorale ;
  2. Il aurait été voté par 6 confessions religieuses sur 8 nonobstant la montée des critiques sur la procédure ainsi que la régularité de ce vote ;
  3. A ce stade, le choix de Monsieur Ronsard MALONDA a été entériné par l’Assemblée Nationale ;
  4. Au sujet de suspicion sur sa tendance politique, le bénéfice du doute pourrait profiter à Monsieur Ronsard MALONDA.

Des observations défavorables

  1. Les élections précédentes de la CENI étant fortement controversées, la tête de Monsieur Ronsard MALONDA impliquerait une sorte de continuité d’un système ;
  2. D’après une certaine opinion, Monsieur Ronsard MALONDA serait le candidat d’un camp politique en l’occurrence le FCC, choisi et préparé pour l’exécution d’un plan systématique ;
  3. L’élection de Monsieur Ronsard MALONDA est contestée par les églises Catholique et Protestante faisant parties de 8 confessions électrices ;
  4. Il s’observe une tension susceptible de provoquer une contestation populaire ou encore une crise de légitimité en cas d’un passage en force ;
  5. En outre, les préalables relatifs à l’audit de la gestion de l’équipe sortante, au rapport et à la réforme de la CENI avant la désignation des animateurs rencontre l’adhésion populaire.

Sur ce, au regard du tableau peint ci-dessus, les mouvements citoyens et ONG des jeunes, se réservant le droit de passer à une vitesse supérieure proportionnelle à la vigueur et la détermination patriotique des jeunes, font des recommandations suivantes aux différentes parties prenantes :
– Nous invitons toutes les confessions religieuses à des nouvelles négociations afin d’arrondir les angles et démontrer à la face du monde que les membres de l’Eglise sont réellement les pères de la morale.
Et à défaut d’une entente les mouvements citoyens et ONG des Jeunes proposeraient leurs bons offices ;
– Nous demandons aux partis politiques et aux organisations de la société civile de surseoir pour l’instant toutes les actions faisant recours à la rue et de privilégier la voie du dialogue et du consensus ;
– Nous demandons au Président de la République de geler l’investiture de Monsieur Ronsard MALONDA en attendant une harmonisation de toutes les parties afin de préserver la paix et la cohésion nationale.

Sont signataires de cette déclaration, les organisations ci-après :

  1. SYNERGI BILENGE
  2. Union des Jeunes Congolais pour le Changement « U.J.C.C »
  3. FORUM CITOYEN LYREC
  4. Unité des 26 Provinces « U26 »
  5. IL EST TEMPS
  6. EKOKI
  7. RES PUBLICA
  8. FORUM DES JEUNES PRO CHANGEMENT
  9. AJD
  10. F.D.J
  11. U.J.P
  12. DEK
  13. GOOD ATTITUDE
  14. SMILE-RDC
  15. BISO BASI TELEMA
  16. LAVOICI
  17. Lutte pour l’Unité du Congo « LUC »
  18. La plateforme Implication de Tous pour la République

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer