Politique

Le directoire de L’UDPS lâche Kabund et invite les députés à proposer son successeur au bureau de l’Assemblée nationale

6 jours après la déchéance de Jean-Marc Kabund-A-Kabund du poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale, l’udps fait une deuxième déclaration. Cette dernière est différente et rectificative de la première, signée par Augustin Kabuya.

En effet, deux (2) organes de trois (3) qui composent le directoire de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS/Tshisekedi), dirigés par Me Jaquemin Shabani et M. Victor Wakwenda, respectivement Président de la Commission électorale permanente (CEP) et Président de la convention démocratique du parti (CDP) se sont officiellement prononcés au sujet de cette question.

Dans un communiqué rendu publique ce dimanche 31 mai à Kinshasa, le directoire du parti de la 10e rue Limete entrevoit déjà l’après Jean-Marc Kabund-A-Kabund au bureau de l’Assemblée nationale.

Tout en prenant acte de cette déchéance, il appelle les députés du groupe parlementaire Udps et alliés à s’organiser pour le remplacement de Jean-Marc Kabund-A-Kabund.

« Le Directoire de L’UDPS invite le Groupe parlementaire Udps et alliés à assurer pleinement ses responsabilités en prenant de toute urgence toutes les les dispositions nécessaires en vue de faire des propositions concrètes , objectives , transparentes et équilibrées afin de pourvoir de manière judicieuse et responsable au remplacement au poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale. Cette identification doit respecter les critères de compétence, de maturité, de sagesse, de loyauté à l’idéal et aux valeurs de L’UDPS », écrit-on dans ce communiqué de deux pages.

Cette communication du « directoire de L’UDPS/Tshisekedi », instance officiellement reconnue par le ministère de l’intérieur, intervient 72 heures après la déclaration signée par le secrétaire général a.i Augustin Kabuya, encourageant le « président a.i » Jean-Marc Kabund-A-Kabund de saisir la justice afin de contester « les irrégularités » constatées dans la procédure ayant débouché à sa déchéance.

Outre le désaveu de l’Assemblée avec 289 voix sur les 315 votants, Jean-Marc Kabund vient d’être visiblement lâché par ses camarades du parti, s’il faut s’en tenir au communiqué de Jacmain Shabani Lukoo et Victor Wakwenda Bukasa. Comment va-t-il s’en sortir face à cette bataille polique ?
En tout cas, le ciel semble plus que orageux pour celui qui était l’homme fort il y a quelques mois. Lui, le « maître nageur », s’est noyé !

Une chose est sûre, Jean-Marc Kabund-A-Kabund devrait tourner la page de sa déchéance et affûter les armes pour amorcer d’autres pistes politiques de son avenir politique au lieu de continuer à subir les combats d’arrière-garde. Autrement, la sortie tête haute dont il se vantait n’a pas de sens!

Il faut noter que le directoire de L’UDPS /Tshisekedi censé dirigé le parti jusqu’à l’organisation du congrès, est composé de trois orages à savoir : la commission électorale permanente (CEP), la Convention Démocratique du parti et le secrétariat général du parti. La dernière instance est dirigée par un secrétaire général a.i nommé par le président national a.i qui est méconnu par le gouvernement de la République à travers le ministère de l’intérieur.

Rédaction poliquerdc.net

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer