Uncategorized

RDC-Autopsie sur le corps du juge Yanyi : “Tout sera révélé après lecture du rapport”


L’autopsie pratiquée vendredi 29 mai 2020 sur le corps du juge décédé Raphaël Yanyi a pris fin le soir.

Samedi 30 mai, l’équipe de médecins légistes pourrait remettre le rapport de l’autopsie au procureur général près la Cour d’appel de la Gombe.

Tous les hauts magistrats étaient en réunion avec leur hiérarchie au soir de cette autopsie.

Selon les sources judiciaires, tout sera révélé après lecture du rapport fait à la suite de la réquisition du procureur.

Le Syndicat autonome des magistrats du Congo (SYNAMAC) avait exigé une autopsie du corps de Raphaël Yanyi et une sécurité appropriée pour tous les magistrats.

Le juge président du tribunal de Grande instance de la Gombe était décédé le mercredi 27 mai à Kinshasa aux petites heures du matin au centre hospitalier Nganda des suites d’un arrêt cardiaque.

Pour Edmond Isofa, le président du SYNAMAC, cette autopsie permettra de donner les causes réelles de son décès.

Sa famille avait aussi fait la même demande.

Le Parquet de Grande Instance de Kinshasa Gombe avait demandé le même 27 mai 2029 en “urgence” au médecin légiste de l’hôpital général de référence de Kinshasa de procéder à l’autopsie du corps du juge Raphaël Yanyi. 

« Examiner le corps du feu Raphaël Yanyi Ovungu conservé actuellement à la morgue de l’hôpital général militaire du camp Kokolo et nous déterminer les causes de son décès », avait écrit l’officier du ministère public Émile Ndjale.

Il avait également exigé au directeur de l’hôpital général militaire du camp Kokolo de “veiller”, à ce que le « corps ne soit pas manipulé par des mains inexpertes jusqu’à l’exécution du devoir de requis ».

Par CR/RO

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer