Uncategorized

COVID-19 en RDC : Justicia ASBL craint « une hécatombe » dans les prisons


Des cas de coronavirus ont été enregistrés dans la prison militaire de Ndolo.

L’ONG de défense des droits de l’homme, Justicia ASBL dit craindre que les prisons ne vivent « une hécatombe » au regard de la progression de la pandémie de COVID-19 en RDC. Dans un communiqué publié vendredi 1er mai 2020, cette association demande au ministre de la Justice de faire respecter toutes les mesures prises pour décongestionner les prisons.

« Nous demandons au gouvernement central de non seulement veiller à l’application de toutes les mesures prises par le ministre de la justice mais également de soutenir les prisons notamment en vivres, en sensibilisation et soutenir les prisonniers en matériel comme le cache nez le gel  et toutes les autres mesures qui peuvent empêcher la propagation du Corona virus dans nos prisons », a déclaré le président de Justicia ASBL, Timothée Mbuya.

Il pense que ne pas soutenir les prisons serait « une hécatombe », prenant l’exemple de la prison militaire de Ndolo où les prisonniers sont contaminés par le Coronavirus.

« Si on continue à ce rythme-là avec négligence, je pense que nous n’aurons que nos yeux pour pleurer. Pour le décongestionnement, Justicia demande effectivement que les détenus soient libérés surtout les détenus qui ont été arrêtés pour des faits bénins, qu’ils soient plutôt libérés », a proposé M. Mbuya.

Son ONG demande aux directeurs des prisons d’accélérer la mise en application des mesures de désengorgement dans les maisons carcérales.

La prison militaire de Ndolo située à Kinshasa fait partie des zones affectées par la pandémie de Coronavirus, annonce le bulletin du secrétariat technique. En date du 28 avril 2020, cette prison militaire a enregistré 3 nouveaux cas confirmés. Ce qui ramène le cumul à 4 cas confirmés dans ce milieu carcéral.

Par RO

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer