Nord-Kivu : relaxation des détenus à Beni pour réduire la promiscuité carcérale

0
360

Dans le cadre de la matérialisation de la décision du Chef de l’État dans la lutte contre la pandémie du Coronavirus,,les cachots, maisons d’arrêt, amigos et la prison de Beni Kangbayi subissent un désengorgement.

Selon le magistrat Mimboro Mapoko Georges, premier substitut du parquet près le Tribunal de paix de Beni, le processus de relaxation à travers la main levée et la liberté provisoire est en cours depuis mercredi 25 mars 2020.

« Certains détenus sont déjà hors des lieux de détention », a-t-il révélé. Les officiers de la Police judiciaire (OPJ) ont reçu des instructions claires et précises autour des faits bénins qui ne doivent pas faire l’objet de détention si une crainte de la fuite du concerné n’est pas écartée.

Celui qui joue le rôle de procureur de la République et chef du parquet près le Tribunal de paix de Beni a, par ailleurs, rassuré du respect des mesures préventives contre le Coronavirus dans son institution.

Par KAWA Ngoy Éric

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here