Coronavirus-Dr Muyembe : « La tranche des hommes âgés de 31 à 50 ans est la plus touchée à Kinshasa »

0
13
Share

Docteur Jean-Jacques Muyembe, coordonnateur du secrétariat technique du comité multisectoriel de la riposte contre la maladie à virus Ebola, lors d’un point de presse lundi 9 mars 2020 à Kinshasa.

 La tranche des hommes âgés de 31 à 50 ans est la plus touchée par le coronavirus à Kinshasa. Et la commune de la Gombe est celle qui a enregistré le nombre le plus élevé des cas confirmés de cette pandémie.

Ces informations ont été données, mardi 24 mars 2020, par le Dr Jean-Jacques Muyembe, secrétaire technique de la coordination de la cellule de riposte au Coronavirus au cours d’une conférence de presse tenue à Kinshasa.

« Ce sont des jeunes adultes dont l’âge varie entre 31 et 50 ans qui sont le plus atteints. Les enfants d’une façon générale, de 0 à 16 ans sont épargnés. En ce qui concerne la répartition par sexe, la majorité des cas sont des hommes, soit 76% et les femmes représentent 14% », a détaillé le Dr Jean-Jacques Muyembe.

Il poursuit :

« En ce qui concerne la répartition des cas confirmés, par commune de Kinshasa, la majorité des cas sont à la commune de la Gombe et quelques cas ont été trouvés dans la commune de Kintambo et la commune de Kinshasa. Pour le moment toutes les autres communes sont dans le vert. Le point chaud c’est la Gombe ».

Il précise néanmoins que tout Kinshasa court ce risque. Car, fait remarquer le Dr Muyembe, les travailleurs des personnes qui habitent la commune de la Gombe ont leurs résidences dans d’autres communes. D’où l’importance de respecter les mesures mises en place par les autorités.

 Il invite la presse à accompagner le secrétariat technique en donnant l’information adéquate, juste, sans créer la panique au sein de la population.

« Dans la lutte contre le Coronavirus sans l’implication des communautés, il est quasi impossible d’obtenir la victoire »,conclut-t-il.

Le Dr Jean-Jacques Muyembe fait allusion au recours à la chloroquine pour traiter des personnes infectées par le coronavirus. Il a fait remarquer néanmoins que la RDC attend un lot qui peut arriver dans 4 ou 5 jours.

« Je pense que les cas de guérison, nous en aurons beaucoup parce que comme vous le savez le taux de mortalité de covid-19 est largement inférieur à celui de Ebola. C’est entre 1 et 3%”, indique le Dr Muyembe.

Par CR/RO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here