RDC : Oly Ilunga condamné à 5 ans de travaux forcés pour détournement des fonds d’Ebola

0
13

La Cour de cassation de la RD. Congo a condamné le docteur Oly Ilunga, ex-ministre de la Santé pour détournement des fonds destinés à la riposte contre l’épidémie du virus Ebola. Il est aussi frappé d’inéligibilité pendant 5 ans, à compter de la fin de sa peine.

Oly Ilunga Kalenga, ancien ministre de la Santé du gouvernement de Bruno Tshibala ainsi que M. Ezechiel Mbuyi Mwasa, conseiller financier de l’ex-ministre, ont été condamnés, lundi 23 mars 2020, chacun à 5 ans de travaux forcés, pour le détournement de la somme de 391 332 dollars américains.

ÀA cette peine s’ajoute un an des travaux forcés pour le détournement d’une autre somme : 13 000 dollars US. Les deux infractions étant en concours matériel, la Cour les a condamnés donc à 5 ans des travaux forcés, les deux peines cumulées. Cet argent

L’arrêt de la Cour motive son arrêt par le fait que, selon les éléments du dossier, dans le cadre de la riposte contre la maladie à virus Ebola, le ministère de la Santé, avait reçu, d’une part, du gouvernement congolais le financement d’un montant de 1 428 569 dollars et d’autre part, celui des partenaires internationaux, en l’occurrence, la Banque mondiale.

Après l’élection de Félix Tshisekedi, le nouveau chef de l’Etat avait confié la gestion ou la coordination de la riposte de cette épidémie au virologue Jean-Jacques Muyembe Tamfum.

Ce qui avait précipité la démission du ministre Oly Ilunga, estimant qu’il y a cacophonie à cause de ces deux centres de décisions.

Par Dido Nsapu (DG)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here