Kinshasa : la Cour de cassation condamne Guy Matondo à 8 ans de travaux forcés

0
13

 La Cour de cassation a condamné, lundi 23 mars 2020, l’ancien ministre provincial des Finances de Kinshasa, Guy Matondo, à huit ans de travaux forcés pour avoir été reconnu coupable de détournement des deniers publics, au cours d’une audience tenue à Kinshasa.

Il est aussi condamné à 5 ans après l’exécution de la peine du droit de vote et du droit d’éligibilité, l’interdiction d’accès aux fonctions publiques, la privation du droit à la condamnation ou à la libération conditionnelle et à la réhabilitation.

Il lui a été reproché, par la Cour de cassation, la création des comptes fictifs ou parallèles ainsi que des arriérés de salaire et primes des ministres provinciaux et aussi du surendettement auprès des banques commerciales, estimé à 18 millions de dollars américains

Guy Matondo a été détenu depuis le 23 août 2019 au Centre pénitentiaire de Makala (CPRK) et  traduit en justice à la suite d’une interpellation à l’Assemblée provinciale, faite par l’ancien député provincial Tenge Te Litho, rappelle-t-on.

Par ACP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here