Nord-Kivu : la société civile de Mangina s’oppose aux propos de la Monusco confirmant l’arrestation de 40 rebelles ADF

0
53

L’arrestation de 40 rebelles AFD grâce aux opérations conjointes FARDC et Casques bleus des Nations Unies a été publiée comme une réalité à travers la conference de presse hebdomadaire de la Monusco tenue, mercredi 12 février 2020.

Jeudi 13 février, la société civile de Mangina a rejeté en bloc ce qui a été médiatisé par la Monusco. Dans une déclaration signée par leur vice-président Fredy Mbayahi, les forces vives de Mangina affirment que cette entité ne dispose même pas d’un cachot qui peut héberger 40 personnes.

Des doutes sérieux ont été émis autour de cette révélation par les animateurs des structures de la société civile locale.

Par Kawa NGOY Éric

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here