RDC: Le « Bic rouge » de Félix Tshisekedi n’a pas d’encre ! (Steve KIVWATA)

0
477

Dans sa « XVIe Idée-force républicaine » intitulée :  » RDC, Bic rouge de Félix TSHISEKEDI comme menace au FCC: Pétard mouillé ou stylo sans encre ! », Me Steve Kivuata estimé que le Président de la République n’a pas de marge de manœuvre, ni pour dissoudre l’assemblée nationale, ni pour destituer le premier ministre, moins encore pour sanctionner les ministres. Bien au contraire, argumente-t-il, « Le Fcc semble avoir tout planifié pour avoir le contrôle sur toutes les institutions ». Le porte-parole du Coordonnateur de la coalition d’opposition LAMUKA considère que « Mr Félix TSHISEKEDI ne peut pas se débarrasser de ceux, avec qui il aurait comploté contre la République, sans renoncer lui-même, à ce qu’il aurait obtenu grâce au Deal ».

« XVIe Idée-force républicaine » intitulée :  » RDC, Bic rouge de Félix TSHISEKEDI comme menace au FCC: Pétard mouillé ou stylo sans encre ! »

Monsieur Félix TSHISEKEDI a menacé ses partenaires politiques, d’utiliser le Bic rouge, pour sanctionner, tous ceux, qui s’opposeraient à la réalisation de son programme.
La question majeure, qui reste posée, est celle de savoir, dispose-t-il réellement du pouvoir des sanctions face à ses partenaires politiques du Fcc?
Peut-il dissoudre l’Assemblée Nationale de son propre gré ? Peut-il révoquer le Premier Ministre ?
A-t-il le pouvoir de révoquer les ministres ?

Mr Félix TSHISEKEDI ne peut dissoudre L’Assemblée Nationale de son propre gré.
Selon l’article 79 Al. 4, le chef de l’Etat doit à travers son ordonnance de dissolution, requérir un contreseing du Premier Ministre. Le Premier Ministre, Mr Ilunga ILUKAMBA , étant du Fcc, cette ordonnance de dissolution est censée obtenir le quitus du Fcc, ses partenaires politiques.

Le Président de la République n’a pas non plus le pouvoir de révoquer le Premier Ministre. L’article 78 al.1 renseigne, qu’il met fin aux fonctions du Premier Ministre sur présentation par celui-ci de la démission du gouvernement. Le Premier Ministre ne peut que soit, démissionner volontairement, soit y être obligé, après le vote d’une motion de censure contre son gouvernement, par l’Assemblée nationale.( Art. 147 al.1 de la Constitution). C’est après sa démission, que le Président de la République prend acte de la fin des fonctions du Premier Ministre.

Le Président de la République n’a pas non plus, le pouvoir de révoquer les ministres de son propre gré. Par simple parallélisme de forme, comme repris d’ailleurs dans l’article 78 Al. 4, le Président de la République met fin aux fonctions des Ministres, sur proposition du Premier Ministre et avec le contreseing de ce dernier( Art. 79 alors.4). Ce qui voudrait dire que toute révocation d’un ministre passerait obligatoirement par le Premier Ministre, indirectement par le Fcc.

Mr Félix Tshisekedi, aurait-il un Bic rouge sans encre et le Fcc, le Bic rouge à l’encre pleine?

Le Fcc semble avoir tout planifié pour avoir le contrôle sur toutes les institutions. De la fabrication des résultats de la présidentielle et des législatives, à d’autres stratégies mises en place actuellement, ils semblent détenir le Bic rouge avec l’encre pleine contre toutes les institutions du pays, par des moyens légaux et illégaux.

Bic rouge du Fcc contre Félix TSHISEKEDI.

Le Fcc aurait déjà planifié d’actionner l’article 165 al.1 de la Constitution, sur la mise en accusation du chef de l’Etat, pour haute trahison, si ce dernier s’écartait du #Deal. Plusieurs dossiers de violation intentionnelle de la Constitution, seraient déjà documentés par le Fcc, qu’il mettrait à la disposition de la Justice, au moment opportun.
Après sa condamnation pour haute trahison, le Président de la République est déchu de ses fonctions ( art. 167 al.1 de la Constitution).

Bic rouge du Fcc contre le Premier Ministre et les Ministres !

En principe, pour être révoqués du Gouvernement, le Premier Ministre et les Ministres doivent avoir le désaveu du Fcc-Cach, partant du Président de la République et de la majorité parlementaire.
Cependant, pour avoir le plein contrôle sur les membres du gouvernement et contourner la signature de Mr Félix TSHISEKEDI, le Fcc aurait déjà fait signer à ses membres de gouvernement, leurs lettres de démission. Félix TSHISEKEDI a confirmé à Londres que les Ministres du Fcc auraient déjà signé des papiers, pour parler entre autres, de ces lettres de démission.

Le cardinal MONSENGWO avait dit que pour mettre fin à la Kabilie, F. TSHISEKEDI aurait dû reconnaître sa claire et nette défaite et demander qu’on proclame le véritable vainqueur. Ça serait la fin de la Kabilie. Mr Felix Tshisekedi n’a pas du tout suivi ce conseil républicain et patriotique.

Malheureusement, aujourd’hui Mr Félix TSHISEKEDI donne l’impression de vouloir se débarrasser d’un féticheur, tout en gardant tous les biens obtenus grâce à ce dernier. Ce qui n’est même pas spirituellement envisageable.

Mr Félix TSHISEKEDI ne peut pas se débarrasser de ceux, avec qui il aurait comploté contre la République, sans renoncer lui-même, à ce qu’il aurait obtenu grâce au Deal.

La mauvaise foi caractéristique de ses partenaires politiques, qu’il dénonce aujourd’hui, semble être les limites de son pouvoir, telles que négociées avec ces derniers.

Quelles solutions pour sortir de cette crise?

La seule solution reste que Mr Félix TSHISEKEDI dénonce le Deal, qu’il aurait signé avec le régime KABILA contre le peuple congolais.

Ensuite, un consensus national doit être dégagé autour des réformes structurelles, sur le plan politique et institutionnel, dans l’objectif de contrer toute tricherie électorale et de réhabiliter le peuple, comme unique souverain.

En définitive, aller vers des élections anticipées, pour avoir des institutions réellement légitimes. Nous aurons ainsi une alternance démocratique dans notre pays, reflétant la vérité du choix des électeurs ou la vérité des urnes.

Fait à Kinshasa, le 22 Janvier 2020.

Me Steve KIVWATA.

Avocat au Barreau de KINSHASA/MATETE

Secrétaire Général de Nouvel Élan

Porte-parole du Coordonnateur de LAMUKA.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here