Augustin KABUYA au Cardinal Ambongo : « Félix Tshisekedi travaille jour et nuit pour que la paix revienne dans l’Est de notre pays»

0
62

Alors qu’on a cru à la normalisation des relations entre le nouveau pouvoir et l’église catholique après les tensions enregistrées durant la période post-électorale au début de l’année 2019, une nouvelle crise s’intalle à petit feu et pourrait faire renaître encore la méfiance entre les deux parties si l’on ne prend point garde.

Et, pour cause ? Le Cardinal Fridolin Ambongo créé en Octobre 2019 par le Pape François, en présence, notamment du Président de la République de la RDC, tient à tout prix à traumatiser le pouvoir de l’UDPS/Tshisekedi avec des positions tranchées. Cet homme de Dieu se comporte comme si le pays continuait à vivre sous le joug de la dictature de Mobutu ou du régime précédent.

Les dernières alertes du Cardinal Fridolin Ambongo autour de la balkanisation n’a pas totalement plu au Secrétaire Général de l’UDPS/Tshisekedi, Augustin KABUYA, qui s’est vu dans l’obligation de s’adresser directement à lui à travers un message livré exclusivement à LIBERTÉ PLUS dont nous vous livrons le contenu ci-dessous.

Cependant, pour le n°2 de l’UDPS, Mgr. Fridolin Ambongo joue le jeu des opposants politiques, au lieu de contribuer au développement du pays.

Augustin KABUYA : «J’invite le Cardinal Fridolin Ambongo de se rappeler que sur base des calculs humains, il avait librement orienté sa préférence sur un individu qui, pour lui, était la personne habilitée à gérer la République Démocratique du Congo, mais Dieu le créateur du ciel et de la terre avait aussi une autre préférence pour la même chose.
Et, cette préférence s’appelle Félix TSHISEKEDI.
Alors, s’il est vraiment Serviteur de Dieu, qu’il respecte carrément la volonté de Dieu au lieu de se comporter comme ce serviteur étourdi dont la Bible parle dans le livre de 2 Timothée 4:3-4.

Depuis un certain temps, le Cardinal, autrefois archevêque, est en train de montrer ses couleurs politiques. Avant même les élections, on l’a vu prendre des positions tranchées contre nous qui avons appelé les congolais à voter avec la machine à voter afin que le pays expérimente l’alternance démocratique, au point même qu’un enfant de la maternelle pouvait bien comprendre à quoi jouait le Cardinal Fridolin Ambongo.

À ce jour, malgré ses multiples déclarations autour de la situation de l’insécurité récurrente à l’Est du pays qui, à mon sens, ne vise qu’à alimenter la peur au sein de l’opinion et dans le rang des investisseurs, je lui demande seulement de respecter la volonté divine pour la République Démocratique du Congo qui s’appelle Fatshi BETON, à la place de chercher à construire une muraille entre l’église Catholique et le pouvoir à cause de ses intérêts personnels.

Le Cardinal Ambongo devra également savoir que son Excellence, monsieur le Président de la République, Felix TSHISEKEDI n’est pas responsable de l’insécurité à l’Est du pays, notamment dans les deux Kivu. C’est une situation qu’il a hérité des régimes précédents mais il travaille jour et nuit pour que la paix revienne à l’Est de notre pays. Les programmes sécuritaires, militaires et les approches diplomatiques et pacifiques mis en place démontrent à suffisance que Fatshi béton va relever ce défi afin d’offrir à nos populations de l’Ituri, Béni, Rutshuru , bref toute la région, l’espoir de vivre dans un Congo bénie de Dieu.

Aujourd’hui, tout le monde parle de Balkanisation, mais si nous rentrons dans l’histoire, par exemple, le cas récent du Soudan, ce sont les soudanais eux-mêmes qui ont voulu que cela se matérialise pour qu’on arrive au Soudan du Sud. Maintenant, je pose la question à l’évangéliste de Balkanisation Cardinal Fridolin Ambongo, est-ce que vous avez eu l’information que nos frères de l’Est de la République Démocratique du Congo veulent avoir leur pays à part entière ? La réponse est Non! Ne cherchez pas à ternir l’image de nos frères et sœurs de l’Est du pays qui n’ont jamais voulu ça.
Encore une fois, l’opinion doit savoir que le Cardinal Fridolin Ambongo avait son candidat et le Seigneur Dieu Tout Puissant avait son Candidat aussi qui s’appelle Excellence Félix TSHISEKEDI. Inutile d’engager un bras de fer avec lui sur base de relents tribalistes.

Pour quelle raison vous avez une haine contre la famille TSHISEKEDI ? Depuis la conférence nationale souveraine en 1992, vous avez combattu TSHISEKEDI père avec la 3ème voix. Aujourd’hui, vous aussi, vous êtes en train de combattre un TSHISEKEDI élu avec le schéma du dialogue. Occupez-vous plus de la parole de Dieu que de la politique.

Je vous remercie», fin de citation.

LIBERTÉ PLUS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here