Kinshasa : des inciviques tentent d’incendier le siège de l’UNC: le SG Aimé Boji appelle les militants au calme

0
241

Par Oscar BISIMWA

Le siège interfederal de l’Union pour la Nation Congolaise de la Ville de Kinshasa situé sur l’avenue de l’enseignement dans la municipalité de Kasa-vubu a été visité par les inciviques non autrement identifiés, dans la nuit du 9 au 10 janvier 2020, rapporte un dépêche de la cellule de communication de l’UNC.

Ces malfrats, mal intentionnés, ont tenté d’incendier le siège du parti cher à Vital KAMERHE, Directeur de cabinet du Chef de l’État.
Selon les témoignages recueillis sur place, les faits se sont produits entre 00 heure et 1 heure du matin, lorsque les gardiens du lieu ont constaté le jet des flammes à travers la toiture. Les malfrats ont réussi par derrière à asperger de l’essence sur les tôles, suivi de jet des cocktail Molotov.

Le siège de l’UNC Kinshasa a été sauvé de justesse grâce à la vigilance des jeunes gardiens du parti qui ont réussi à maîtriser le feu.

LE GÉNÉRAL APAISE SES TROUPES

Après avoir dépêché quelques collaborateurs sur le lieu dans la nuit du jeudi 09 janvier, le Secrétaire Général de l’Union pour la Nation Congolaise, Aimé Boji Sangara Bamanyirwe, s’y est rendu dans la matinée pour faire le constat. Le Patron de l’administration de l’UNC a condamné ces actes provocateurs dont l’objectif serait non seulement de saboter les installations de l’UNC mais aussi semer un climat malsain entre l’UNC et ses Alliés politiques.

Aux cadres et militants de son parti, l’ancien Ministre du Commerce extérieur a lancé un appel au calme et leur a demandé, au nom du Président National de l’UNC, Vital Kamerhe, de s’abstenir de toute déclaration incendiaire, afin de préserver le climat de paix et de cohésion entre différents partenaires politiques.

Le Secrétaire Général indique que tous les mécanismes sont mis en marche en vue de renforcer la sécurité au tour de tous les sites abritant les installations de l’UNC.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here