Kinshasa : Didier Tenge suspend 3 cadres de la RASKIN pour « mauvaise gestion »

0
21

Le ministre provincial de l’Environnement, Tourisme et Aménagement de la ville de Kinshasa, Didier Tenge Te Litho, a suspendu trois cadres de la Régie d’assainissement de la ville de Kinshasa (RASKIN) accusés de mauvaise gestion.

Il s’agit de Flory Mambi Mambu, directeur de la direction des opérations de la Gombe, Philippe Gambembo Luzumu, directeur du contrôle interne et Yannick Kimbuta, directeur technique de cette régie, indique un document de ce ministère.

Il est reproché au premier cadre d’utilisation abusive des engins de cette régie à des fins personnelles. La perception illégale des fonds auprès des entreprises privées et des ménages pour l’évacuation de leurs déchets, ainsi que la consommation excessive du carburant.

Au second, la perception illégale des fonds auprès des entreprises au détriment de la RASKIN, particulièrement lors de l’événement organisé à la Place des Evolués à Gombe.

Le troisième, Yannick Kimbuta, a été suspendu pour méconduite, cause du mauvais fonctionnement des services au sein de la RASKIN.

Parmi les faits qui lui sont reprochés, figure l’utilisation abusive des engins de la RASKIN mis à sa disposition pour des travaux d’assainissement et plusieurs interpellations dans ce sens.

La perception illégale des fonds générés par des stations de transfert au détriment de la régie. La perception directe auprès du marché central de Kinshasa, des fonds pour les évacuations des immondices au mépris des instructions arrêtées dans le cadre du Plan particulier d’assainissement des marchés (PPAM).

UNE ENVELOPPE DE 2.400.000 FC PAR SEMAINE ALLOUEE A LA RASKIN

Par ailleurs, le ministre Tenge a enjoint Joséphine Ntumba, directeur général adjoint de la RASKIN, de fournir des explications sur le dysfonctionnement grave des services de cette régie, occasionné par la mauvaise gestion de ces cadres. Tout en sachant que le versement des fonds générés par les stations de transfert de déchets doit se faire dans le compte du Fonds d’Assainissement de Kinshasa (FONAK) en vue d’une gestion orthodoxe.

Selon les statistiques du Fonds d’Assainissement de Kinshasa, la RASKIN reçoit chaque semaine une enveloppe de 2.400.000 FC pour évacuer les 9.000 tonnes de déchets produits quotidiennement dans la capitale RD congolaise.

Entretemps, des intérimaires ont été désignés. Godé Makuila occupe à présent le poste de directeur de la direction des opérations à Gombe. Jean Mukumu, quant à lui, prend la direction de la planification et Philippe Gambembo assure l’intérim à la direction du contrôle interne de la RASKIN.

 Par Fyfy Solange TANGAMU (FDA)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here