Kinshasa : l’AFDC-A sollicite l’implication de Félix Tshisekedi pour mettre fin à son dédoublement

0
46
Share

Sit-in de la plateforme politique Alliance des forces démocratiques du Congo et alliés (AFDC-A), lundi 23 décembre 2019, pour solliciter l’implication du président de la République, en tant que magistrat suprême, pour mettre fin à son dédoublement.

La plateforme politique Alliance des forces démocratiques du Congo et alliés (AFDC-A) sollicite l’implication du Président de la République, en tant que magistrat suprême, pour mettre fin à son dédoublement. Pour manifester leur colère, cadres et militants de ce regroupement politique cher au sénateur Modeste Bahati ont organisé un sit-in lundi 23 décembre à la cité de l’Union africaine.

L’AFDC-A appelle le Chef de l’Etat à « faire respecter la Constitution qui interdit le dédoublement des partis et regroupement politiques ».

« La base avait sollicité que nous demandions l’intervention du Président de la République, pour que la corruption qu’il combat cesse, qu’il n’y ait pas dédoublement des regroupements et partis politiques et que les lois du pays soient respectées », a affirmé le président national intérimaire de l’AFDC-A, Remy Musungayi.

Ils étaient des milliers de personnes qui ont envahi le site présidentiel scandant des chansons contre la corruption avec calicots en mains sur lesquels on pouvait notamment lire : « l’Assemblée nationale n’est pas un tribunal politique » ou « non au chômage, plus de 3 000 emplois à supprimer au Nord-Kivu et au Sud-Kivu ».

Ces militants et cadres ont dénoncé la violation des lois et règlement intérieur de l’Assemblée nationale par son bureau et celui de la Commission politique Administrative et juridique (PAJ) de cette même chambre. En effet, la paternité de l’AFDC-A à la chambre basse est reconnue à Néné Nkulu que Modeste Bahati considère comme une dissidente.

« Nous sommes venus ici dans la paix (…) pour que les fraudeurs, les dissidents doivent cesser de tromper le peuple congolaise », a affirmé Remy Musungayi.

Le Chef de l’Etat, empêché, a envoyé services qui ont reçu la délégation composée des députés nationaux et cadres de l’AFDC-A. Félix Tshisekedi devrait lancer les travaux de construction d’un complexe industriel de traitement d’eau dans la commune de Ngaliema. Il a aussi inauguré le pavillon 5 réhabilité des Cliniques Ngaliema.

Par CR/RO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here