Beni-Offensive contre les ADF : les FARDC annoncent la mort de 80 rebelles dont 4 généraux

0
8

7sur7

En République démocratique du Congo, 80 rebelles d’Allied Democratic Force (ADF) ont été tués, dont 4 généraux sur 6 ainsi que plusieurs collaborateurs ADF arrêtés, tel est le bilan actuel des opérations de traque des rebelles lancées le 30 octobre 2019 par les Forces Armées de la RDC contre les combattants de l’ADF dans la région de Beni (Nord-Kivu).

La révélation a été faite, lundi 02 décembre 2019 à Beni, par le porte-parole de l’armée congolaise, le général Richard Kasonga.

« Nous avons conquis tout Mayangose, une agglomération et base de l’ADF, bientôt la population sera autorisée de s’y rendre. Plusieurs collaborateurs sont aussi entre les mains de l’armée et nous aident à obtenir les informations sur les positions des ennemis », a-t-il indiqué.

Et d’ajouter : « Le centre de formation Tsotsota où s’affectue la formation et la pendaison des certains congolais a été récupéré, même Kididiwe 1 et 2. Le quartier général où se planifiaient toutes les activités de l’ADF, [La Haye], est aussi passé sous le contrôle des FARDC ».

Même « Mwalika », considéré comme le grainier des rebelles qui pratiquaient les activités champêtres, a été récupéré, selon l’armée. Dans cette partie, toutes les recrues venues de tous les coins du monde étaient regroupées.

« Nous avons trouvé ici l’argent des pays étrangers, notamment la Tanzanie, le Burundi, l’Ouganda… », a conclu le général Kasonga.

Pour lui, cette victoire est celle de la population, des structures de la société civile ainsi que des médias qui ont accompagné les éléments des FARDC engagés dans la traque de l’ennemi.

En l’espace d’un mois, les rebelles ADF ont exécuté plus de 100 civils dans des attaques sanglantes dans plusieurs quartiers de la ville de Beni, ainsi qu’à Beni-Territoire.

Par CR/Bantou Kapanza Son, à Beni

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here