RDC : Dieudonné Lobo, proche de Félix Tshisekedi, transféré à la prison pour « faux et usage de faux »

0
47

Share

Dieudonné Lobo, Coordonnateur administratif des services personnels du Chef de l’Etat, a été placé sous mandat d’arrêt provisoire, depuis le week-end du samedi 30 novembre-01 décembre 2019, à la prison centrale de Makala, à Kinshasa.

Selon le parquet général près la Cour d’appel de la Gombe, lui et deux autres personnes arrêtées sont incriminés pour « faux et usage de faux et association des malfaiteurs. »

Après avoir passé 48 heures de garde à vue au casier judiciaire, ils ont été transférés en prison.

L’enquête révèle que le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a dénoncé, dans une lettre du 26 octobre 2019 adressée au Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, un scandale à la Minière de Bakwanga (MIBA), dans lequel sont impliqués Dieudonné Lobo, Louis Baguma et Yanké Mukadi wa Mukadi.

Le Premier ministre s’était insurgé contre le mandat spécial que Dieudonné Lobo avait accordé à la compagnie Saint Louis BGM Sarl, d’aller à Mbuji-Mayi (Kasaï Oriental) afin d’effectuer des études liées notamment à l’exploitation industrielle du diamant à la MIBA.

La même source renseigne qu’une correspondance du ministre du Portefeuille de l’Etat, Clément Kuete, datée du 14 novembre 2019 et reçue à la MIBA le 18 novembre 2019 a conduit les services du Conseiller spécial du Chef de l’Etat à ouvrir une enquête qui a abouti à cette incrimination.

Par CR/RO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here