Sud Kivu- échec de la cérémonie de renouvellent de serment à J. Kabila : les larmes de crocodile de Bernard Zagabe

0
422

Par Napoléon TSHILOBO

Au Sud-Kivu, la cérémonie de renouvellement du serment de loyauté à Joseph Kabila, autorité morale du Front Commun pour le Congo (FCC) s’est finalement déroulée presqu’en clandestinité, dimanche 10 novembre 2019, dans une petite église de réveil à Bukavu après plusieurs reports et délocalisations.

Les reports et délocalisations sporadiques de cette cérémonie initialement prévue en date du 09 novembre seraient dus à l’opposition exprimée par la population de Bukavu qui s’était manifestement exprimée contre cette pratique qualifiée de « flatterie de mauvais goût » par plusieurs acteurs politiques et de la société civile.

Au cours de ladite cérémonie tenue sous haute surveillance, Bernard Zagabe, un des communicateurs du FCC au Sud-Kivu a dénoncé l’intolérance des manifestants, qui se sont mobilisés à chacun des endroits réservés par la plateforme que coordonne Néhémie Mwilanya, pour empêcher la tenue de cette activité. Cette grosse gueule du PPRD à Bukavu a pointé du doigt les militants de l’Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC) du Sénateur Modeste Bahati Lukwebo qui, d’après lui, auraient multiplié des actions, assiégeants les salles louées pour la circonstance, jusqu’à obliger les organisateurs de se réduire à un modeste cadre d’une petite église voisine.

Des larmes de crocodile

Selon Roger Sadiki, cadre de l’AFDC-A fidèle au Professeur Modeste Bahati, les déclarations de Bernard Zagabe ne sont ni plus ni moins que « des larmes de crocodile ». Il s’agit d’une tentative de manipulation de l’opinion pour masquer l’échec d’une manifestation mal pensée et mort-née. Le message de la population de Bukavu est plutôt clair : « le temps de la flatterie est révolu. L’heure est au travail derrière le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi, représenté en province par le Gouverneur Théo Ngwabidje Kasi ».

Trêve de folklore !

Bien avant Alain Ntambuka Nyangezi ancien Secrétaire Exécutif Provincial (Prosec) du PPRD au Sud-Kivu avait tiré la sonnette d’alarme sur l’inopportunité d’une telle activité. Dans un message partagé sur les réseaux sociaux par des membres de son parti politique, Me Alain Ntambuka avait exprimé son opposition à une cérémonie qu’il qualifiait de Folklore. Ce jeune cadre du Parti de Joseph Kabila avait clairement interpellé ses camarades sur le fait que le Président Kabila n’a pas besoin qu’on lui signe une fiche d’engagement et qu’on lui renouvelle un serment. « Il a plutôt besoin de notre lutte », tranchait-il.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here