Validation des mandats à l’Assemblée nationale: les premiers mots du Député national Bertin Mubonzi

0
278

Par Oscar BISIMWA

Il siège désormais à la chambre basse du parlement congolais en qualité de député national de la circonscription de Lukunga à Kinshasa, pour le compte de l’Union pour la nation Congolaise (UNC) de Vital Kamerhe.

Il, c’est Bertin Mubonzi, président de la Jeunesse de l’UNC/Kinshasa, dont le mandat a été validé à l’Assemblée nationale ce mercredi 30 octobre 2019 au cours de la séance plénière tenue dans la soirée.

Après son investiture et sa présentation à ses désormais collègues députés qui l’ont ovationné en signe d’accueil chaleureux, le jeune Député s’est exprimé pour la première fois, en sa nouvelle robe, au micro de Congo Réformes.
Ses premiers mots traduisent le sens de son engagement : « nous allons poursuivre le combat pour le changement mené par le Président Tshisekedi, afin d’améliorer considérablement les conditions de vie de notre population. Au sein du groupe parlementaire CACH composé des collègues de l’UDPS et ceux de l’UNC, nous allons nous battre pour le vote des lois qui répondent aux besoins de notre société et contrôler le gouvernement pour que sa gestion reflète réellement l’engagement que notre coalition a pris d’instaurer un état de droit où il fait beau vivre pour tous », a déclaré l’élu de la Lukunga.

S’agissant justement de ce contrôle parlementaire dont l’action est souvent bloqué par la majorité au pouvoir, Bertin Mubonzi dit avoir déjà reçu les instructions claires de la hiérarchie de son parti pour briser l’omerta, s’il échet : « il n’y aura pas de complaisance. Le Président national de l’UNC Vital Kamerhe, lui-même ancien Président de l’Assemblée nationale, m’a instruit de le faire sans gans porter. J’ai sa bénédiction et celle du Président de la République pour frapper tout ministre ou mandataire public dont la gestion s’écarterait de la vision « LE PEUPLE D’ABORD » qui n’est pas un simple slogan, mais toute une vision qui met l’intérêt du peuple au centre de la gouvernance.

Grand Leader de la jeunesse aujourd’hui au parlement, Bertin Mubonzi considère sa présence à l’hémicycle, avec d’autres jeunes siégeant dans cette assemblée, comme une opportunité pour la Jeunesse de contribuer au changement en tant qu’acteur et non en tant que spectateur. « J’invite les jeunes de Kinshasa en particulier et ceux de toutes les provinces en général à s’approprier d’avantage la vision du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi et de le soutenir dans sa mise en œuvre afin d’apporter notre contribution au développement du pays. La jeunesse peut donc se rassurer qu’elle a une voix forte a l’Assemblée nationale, une voix qui va retentir encore plus fort pour exprimer ses préoccupations », a rassuré Bertin Mubonzi.

L’occasion faisant le larron, Bertin Mubonzi a remercié le Ministre des affaires foncières Aimé Sakombi Molendo qu’il remplace à ce poste pour la confiance que ce dernier et le parti ont placé en sa personne. Ses remerciements, il les a adressé aussi droit vers la population de Lukunga d’avoir fait confiance à son parti: « je suis votre député, j’ai fait le tour de Lukunga lors de la campagne électorale derrière mon mentor, je connais les problèmes de la Lukunga en termes d’infrastructures et de besoins sociaux de base. Je serai votre avocat fidèle ».

Conscient du caractère national de son mandat, Bertin Mubonzi promet de mouiller le maillot pour défendre les intérêts de la République dans son ensemble : « j’ai l’avantage de connaître les problèmes de la partie Est du pays rongée par une insécurité permanente. À Nsiamfumu dans le Kongo central ou à Bagata dans le Kwilu, à Lisala dans la Mongala ou à Boende dans la Tshuapa, à Tshilenge dans le Kasaï oriental ou à Lubefu au Sankuru, je connais les problèmes de l’ouest, du nord, du centre et du sud du pays. J’en ferai miens dans cette assemblée ».

Il convient de souligner que la validation des mandats Parlementaires de quelques Députés dont Bertin Mubonzi, est intervenue après un travail impecable effectué par la commission chargée de la vérification des dossiers de ces députés de la troisième législature de la troisième République.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here