Assemblée nationale : Olive Mudekereza plaide pour la ratification urgente de l’accord de don de 100 millions USD de l’IDA destinés à financer l’entrepreneuriat des jeunes

0
233

Par Oscar BISIMWA

Le député national Olive Mudekereza élu de Walungu au Sud-Kivu plaide pour la ratification urgente du projet de loi portant accord de financement additionnel relatif au développement des micro, petites et moyennes entreprises de la République démocratique du Congo. Dans une déclaration faite samedi 19 octobre devant la presse à Kinshasa, l’élu du Sud-Kivu a exprimé la crainte de l’annulation du financement de 100 millions de dollars américains de l’association internationale de développement (IDA) si à la date butoire du 24 octobre 2019 ce projet de loi n’est pas ratifié par les deux chambres du parlement. Un financement qui, pourtant, aura pour impact de contribuer à la croissance économique inclusive et une paix durable à l’est de la République démocratique du Congo par l’appui à l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes, a dit le député national et ancien Président de la Fédération des entreprises du Congo (FEC/Sud-Kivu).
« Considérant les objectifs du projet visant à soutenir l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes et la crainte exprimée par les jeunes sur les risques d’annulation de cet accord de don si le nécessaire n’est pas pas fait par leur chambres du parlement, vu l’urgence et la nécessité de ce dernier, nous plaidons que cette question soit inscrite au calendrier de la session budgétaire de septembre en cours. La ratification de cet accord va non seulement booster l’entrepreneuriat inclusif mais aussi permettre la création des emplois et de la richesse à travers des projets innovants et les initiatives des jeunes et des femmes dans divers secteurs de l’économie nationale », a-t-il martelé.

Homme d’affaires prospère pétri d’une riche expérience dans le secteur privé, Olive Mudekereza dit soutenir plus de 10 ans des tels projets et avoir plusieurs fois sollicité que le gouvernement puisse approcher les bailleurs de fonds pour des lignes de crédit à moyens et à long terme et avec des faibles taux concessionnaires, avec des échéances raisonnables pour le secteur privé dans l’objectif de booster le secteur économique porteur de la croissance et en l’occurrence l’agriculture.
« En ma qualité de Député national, je voudrais préciser que ma province, le Sud-Kivu attend beaucoup de cet accord à ratifier et espère obtenir sa cote-part pour sa jeunesse très entreprenante car, elle constitue, avec d’autres provinces de l’Est, une région riche en ressources naturelles, agricoles, minières et touristiques qui méritent l’appui du Gouvernement surtout sur le plan de la paix durable, pilier du développement. Avec 5 à 10 millions de dollars octroyés aux micro-entreprises et les associations des jeunes et des femmes dans la ville de Bukavu et dans les milieux ruraux, le Sud-Kivu peut beaucoup contribuer à l’économie nationale. L’appui à l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes s’avère un élément essentiel aux côtés des efforts de sécurisation et de réhabilitation des infrastructures », indique le très célèbre député national élu de Walungu.

Olive Mudekereza Namegabe appelle donc de tous ses vœux à la ratification urgente de cet accord de financement additionnel avec l’Association internationale de développement pour aider la République démocratique du Congo à relancer l’agriculture et ainsi trouver la solution pour l’emploi des jeunes et des femmes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here