Mission accomplie pour Bertin Mubonzi: Bukavu réserve un accueil triomphal à Félix Tshisekedi

0
75

Une joie et un honneur pour le Président national de l’Union pour la Nation Congolaise. À deux jours de l’arrivée du Chef de l’Etat à Bukavu, son Directeur de Cabinet est dans sa peau de doctorant à Athènes. Préoccupé par la défense de sa thèse. À peine sorti de là, cap sur Rome, Vital Kamerhe doit assister, aux côtés du Président FATSHI à la Création du Cardinal Fridolin Ambongo devant le Saint Père en la Basilique Saint Pierre. Le sens du devoir oblige, VK doit en même temps organiser l’arrivée de FATSHI à Bukavu. Un challenge à relever lorsque l’opinion sait que c’est le fief de Kamerhe. L’animal politique congolais peut compter sur ses lieutenants dont l’un resté au pays: Bertin Mubonzi, Président de la très dynamique jeunesse Kinoise de L’UNC.

Il y a près de trois ans le chef de file de L’UNC l’appelait déjà Neymar. En management l’ubiquité est possible, Vital Kamerhe se dédouble à travers Bertin Mubonzi. Tel un soldat l’homme passe à l’exécution en apportant sa modeste contribution dans la mobilisation aux cotés des ses camarades du sud Kivu.

L’honorable Mubonzi n’est pas à sa première mission. En novembre 2018 c’est à lui que Vital Kamerhe, alors Directeur de campagne avait confié le lancement de la campagne présidentielle qui a conduit à la victoire de Félix Antoine Tshisekedi. Tenu dans le fief même de Fayulu au camp Luka, sous une pluie battante, le premier meeting du couple FATSHIVIT n’aurait été possible sans ce soldat à qui Vital Kamerhe a appris à faire confiance pour des situations difficiles. Doté d’une capacité managériale étonnante, Bertin Mubonzi sait tourner les faiblesses en opportunités et capitaliser sur les acquis pour réaliser des performances inouïes.

Les dernières 48 heures passées avec le Chef de l’Etat à Bukavu furent l’ occasion pour le Président de la République de le remercier personnellement pour sa présence à Bukavu. Se rappelant de son implication dans le lancement de la campagne de 2018, le Président de la République a salué chaleureusement le député Bertin Mubonzi avec des mots d’encouragement. Continue sur cet élan et une radieuse carrière politique s’ouvrira devant toi lui a confié le Chef de l’Etat qui a en même temps appris qu’il était devenu député en remplacement de L’honorable Sakombi Molendo, désormais ministre des affaires Foncières. La jeunesse de Bukavu, elle, restera marquée par la marque de sympathie dont a fait preuve le numéro un des Jeunes kinois. Les moments des échanges et de partage resteront déterminants pour le parti.

La mission de Bukavu n’aurait été un succès effectif sans le concours de L’honorable Amato Bayubasire. L’élu de Bukavu s’est investi de toute sa personne pour rendre possible la mobilisation des militants de l’UNC venus acceuillir le chef de l’Etat.

À quand la prochaine mission? L’homme reste à l’écoute de sa hiérarchie et prêt à relever les nouveaux défis.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here