Politique

Jean-Pierre Bemba, nouveau coordonnateur de Lamuka (Résolution)

« Le présidium désigne le nouveau coordonnateur de Lamuka, pour l’exercice trimestriel d’août à octobre 2019, Monsieur Jean-Pierre Bemba Gombo ». 

C’est l’une des résolutions prises, ce mardi 30 juillet à Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga, par les membres de ce présidium qui le « félicitent et s’engagent à lui accorder les outils nécessaires pour la réussite de son mandat ».

Réuni pour évaluer la situation générale du pays, « le  présidium prend acte du départ de Messieurs Antipas Mbusa Nyamwisi et Freddy Matungulu de Lamuka et réaffirme sa victoire aux élections du 30 décembre 2018 et continue à dénoncer la fabrication des résultats tel qu’annoncés par la CENI et entérinés par la Cour constitutionnelle ».

Par la même occasion, Lamuka « dénonce aussi l’invalidation injuste de ses députés par la Cour constitutionnelle ».

C’est dans ce contexte que « le présidium note le désaveu, par le peuple congolais, de la Cour constitutionnelle et de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) du fait qu’elles ne répondent pas à ses aspirations légitimes au changement et s’engagent à mobiliser le peuple congolais pour la mise en place des réformes institutionnelles nécessaires ».

Poursuivre la même lutte

« Tous les membres du présidium réaffirment leur engagement à oeuvrer dans la franche collaboration et de la cohésion au sein de la plate-forme, afin de poursuivre la noble lutte. Chacun des leaders s’emploiera à exhorter ses collaborateurs et son regroupement politique à demeurer unis, vigilants et mobilisés pour déraciner les antivaleurs qui handicapent le progrès de la société congolaise ».

Ce regroupement politique « entend poursuivre, sans compromission, son combat pour l’instauration de la démocratie, de l’État de droit et de la bonne gouvernance ».

Voulant ratisser large, « ce présidium lance un appel à la classe politique et à la société civile de se joindre à son combat dans un élan patriotique puissant et pacifique pour protéger et consolider notre République ».

Le volet sanitaire avec « l’aggravation de la maladie à virus Ebola » n’est pas en reste.

Lamuka « s’engage dans la sensibilisation de la population et l’exhorte à observer des recommandations sur les mesures d’hygiène pour éradiquer cette menace contre notre nation ».

Qu’à cela ne tienne, « le présidium appelle la population à la vigilance et à être prête pour la défense de la Constitution spécialement en ses articles intangibles ».

En l’absence de Jean-Pierre Bemba, représenté par la secrétaire générale de son parti, Moïse Katumbi, Adolphe Muzito et Martin Fayulu ont participé à cette réunion d’évaluation.

Barick Bwematelwa

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer