RDC -Jean-Pierre Bemba : « Nous allons continuer à défendre les intérêts du peuple »

0
52

L’ancien vice-président de la RD Congo, Jean-Pierre Bemba, a dit s’engager, avec la plateforme LAMUKA, à continuer à défendre les intérêts du peuple congolais. Il l’a déclaré dimanche 23 juin 2019, au cours d’un meeting tenu devant une foule nombreuse à la place Sainte Thérèse à N’djili, quelques heures après son retour à Kinshasa en provenance de la capitale belge, Bruxelles. « Nous ne pouvons pas laisser ce combat. Nous allons continuer à défendre les intérêts du peuple congolai », a déclaré Jean-Pierre Bemba Gombo.

Dans son adresse, le chairman du MLC a dénoncé la corruption qui mine même la société rd congolaise. Bemba qualifie ce mal de « cancer «  que la RDC a contracté depuis son indépendance. Selon le vice-président honoraire de la RDC (2003-2006), la maladie gangrène même les institutions du pays.

Pour étayer ce qu’il a dit, Jean-Pierre Bemba a pointé du doigt ce qui se passe depuis quelques jours à la Cour constitutionnelle, à la suite des invalidations à la pelle des députés nationaux estampillés LAMUKA.

« La Cour constitutionnelle doit être crédible parce qu’elle contribue à renforcer la démocratie dans notre pays. Malheureusement, le cancer qui a atteint notre justice tend à détruire nos institutions. Voyez comment notre Assemblée nationale est constituée. Résulte-t-elle du souhait du peuple ? Voilà comment nous détruisons la crédibilité de notre pays. Si nous voulons être respectés à ici et ailleurs, nous devons être sérieux et crédibles. Ce qui se passe à la cour constitutionnelle est-il normal ? Un député élu avec 47 000 voix est remplacé par quelqu’un qui a obtenu 200 voix aux élections, est-ce que c’est normal ? Voilà ce qui détruit la crédibilité de notre pays »,s’est-il inquiété devant ses partisans.

Par ailleurs, le président national du Mouvement de libération du Congo (MLC), a expliqué à la foule que LAMUKA est avant tout une affaire du peuple et non de ses différents leaders. Aussi a-t-il appelé ce peuple à faire bloc derrière LAMUKA pour défendre ses intérêts par des voies démocratiques.

Jean-Pierre Bemba a aussi déploré le comportement des gouvernants qui utilisent le denier public, non pas dans l’intérêt du peuple, mais pour leurs propres intérêts. Pour l’orateur de la place sainte Thérèse, le temps est venu pourles Congolais de  » goûter au miel de la bonne gouvernance et à un Etat de droit en RDC.  »

En outre, Jean-Pierre Bemba a condamné les violences perpétrées dans la province de l’Ituri. L’ancien vice-président a appelé toutes les communautés de l’Ituri à ne pas céder à la manipulation, et à mettre fin aux violences et tueries.

« J’avais consenti d’efforts en 2001 pour rétablir la paix entre les Hema et les Lendu, en Ituri. J’apprends qu’il y a de nouvelles violences entre ces deux communautés, nos frères et sœurs meurent inutilement, à cause de la manipulation des individus au sein de ces communautés. Je demande à mes oncles Hema et Lendu de ne pas faire ce jeu, vous savez très bien que cela n’est pas votre volonté. Il s’agit des gens malintentionnés qui vous manipulent, cessez les violences », a conseillé Jean-Pierre Bemba.

Le commandeur du MLC, alors chef de la rébellion du FLC (Front de libération du Congo), branche armée de son parti politique, avait organisé en 2001, au stade Amani de Bunia, une cérémonie de réconciliation des communautés (Hema et Lendu) qui s’affrontaient lors de la guerre civile qui, en 1999, avait fait environ 7000 morts. Plusieurs personnes ont déjà péri depuis mai 2019 dans les violences en Ituri.

L’ancien Sénateur a évoqué également les violences meurtrières à Beni. « La situation est également difficile à Beni. Que l’armée soit vigilante. J’ai vécu à Beni et on avait réussi à repousser les ADF jusqu’au sommet du Ruwenzori. Il y a aussi Ebola, il faut la paix pour accélérer la riposte »,a-t-il souligné.

Le « combat politique » de Jean-Pierre Bemba

« Mon combat n’a pas commencé aujourd’hui, vous le savez. Mon souci pour le peuple est intact. Mon souhait, c’est la paix, la justice. Que les gouvernants servent d’abord la population », a-t-il insisté.

Jean-Pierre Bemba est arrivé dimanche 23 juin 2019 à Kinshasa en provenance de Bruxelles. Le président du MLC a été accueilli, à sa descente d’avion, par un comité restreint composé des cadres de son parti et ceux de la coalition Lamuka. Puis Bemba a quitté l’aéroport pour Sainte Thérèse, accompagné de Martin Fayulu, Adolphe Muzito et d’autres cadres de Lamuka ainsi que du MLC.A Sainte Thérèse, il s’est adressé à ses militants en direct pour la première fois depuis plus de 10 ans.

 

Par Didier KEBONGO (FDA)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here