Journée internationale de l’environnement: la Députée Solange Masumbuko invite la population à planter les arbres et prêche par l’exemple

0
97

Par Oscar Bisimwa

Plantons et entretenons l’arbre. L’abre nous produit l’oxygène que nous respirons. L’.abre est source de vie. C’est un purifiant par excellence de l’air en absorbant des poussières. Il est en même temps synonyme de la diversité biologique. Levons-nous, plantons et protégeons l’arbre, protégeons notre environnement pour le bien-être de tous ».

Voilà l’essentiel du message de la Députée nationale élue de la LUKUNGA, Solange Masumbuko Nyenyezi, à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale de l’environnement, et du lancement de la campagne « 1 milliard d’arbres pour le climat » ce mercredi 5 juin 2019, au Parc présidentiel du Mont Ngaliema (Théâtre de Verdure), dans la commune de Ngaliema, sous le Haut patronage du Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Lors de son intervention, en présence du Conseiller spécial du chef de l’État en charge de l’environnement, Solange Masumbuko Nyenyezi a peint un tableau sombre de la ville de Kinshasa sur le plan environnemental, une ville dans laquelle la population cohabite avec des montagnes d’immondices mais pas seulement : « Kinshasa c’est 8 millions des déchets produits par jour mais non évacués. Kinshasa c’est aussi des centaines des têtes d’érosions qui ont englouti des quartiers entiers et menacent encore d’autres. Kinshasa, c’est l’empire du « roi sachet » produit à profusion et omniprésent dans nos rues et dans nos caniveaux, sans que les pollueurs ne payent des taxes suffisantes pour les récycler. Kinshasa c’est aussi la chaleur excessive à l’air pollué. »

Sous les applaudissements frénétiques des l’assistance composée de plusieurs centaines de participants visiblement émus par la profondeur de son allocution, Solange Masumbuko Nyenyezi a invité les habitants de Kinshasa, toutes tendances confondues, à s’approprier le combat de l’assainissement et la conservation de l’environnement pour le bien de tous:

« Kinoises et Kinois, la pollution nous tue à petit feu, et l’insalubrité nous expose à des maladies de toute sorte. chaque jour les maladies causées par l’insalubrité ruinent nos économies et et déciment des vies. Nous pouvons faire quelque chose pour arrêter ça ».

L’Élue de LUKUNGA a martelé sur la recette « plantons et entretenons les arbres », une recette salvatrice et durable pour tout le peuple.

Prêchant par l’exemple, la Députée AFDC a mis en terre sur le champ, quelques jeunes plantes. Un geste pédagogique salué par des nombreuses personnes présentes à la cérémonie.

ADEAC ET LE CLUB DES AMIS DE LA NATURE SUIVENT LE MOT D’ORDRE

Lier l’acte à la parole, ceci est l’un des éléments de principes de la Députée Solange Masumbuko. Véritable leader dont l’ancrage n’est plus à démontrer à Kinshasa et particulièrement dans les communes qui composent la Lukunga, Solange Masumbuko, vient de lancer « les Clubs des Amis de la Nature » qui vont œuvrer, sous les ailes de l’ADEAC, pour ramasser les déchets, combattre la pollution de l’air, l’insalubrité, le rechauffement climatique et les érosions.

La plateforme ADEAC qui n’en est pas à première expérience prend l’engagement de redoubler d’efforts pour faire triompher ce combat de la Députée du Peuple, dans l’assinissement et la protection de l’environnement. ADEAC promet de se mobiliser pour appuyer les efforts de l’autorité urbaine afin de rendre plus propre la Ville de Kinshasa et ainsi sauver des vies.

Un message est donc lancé à l’ensemble de la population de LUKUNGA, jeunes et vieux, hommes et femmes, à rejoindre ces clubs des amis de la nature afin de combattre ensemble pour cette bonne cause.

Dans la foulée, Solange Masumbuko lance le mot d’ordre écologique : « J’aime Kinshasa, je plante les arbres et je les protège. J’aime Kinshasa, je ne jette pas les déchets n’importe où. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here