Vital Kamerhe au vernissage du livre des Prof. Bahati et Byeragi : « L’Etat doit créer des conditions pour que l’homme se remette réellement au travail »

0
210

Vital Kamerhe, directeur du cabinet du Président de la République estime que l’Etat congolais doit créer des conditions pour que l’homme congolais se remette au travail.

Le directeur de cabinet du Président de la République l’a affirmé le jour du vernissage du livre coécrit par les professeurs Modeste Bahati Lukwebo et Georges Byeragi, samedi 25 mai à Kinshasa. L’ouvrage est intitulé : le commerce international dans une économie globalisée : défis, enjeux et perspectives pour la RDC.

« Nous importons tout ce que nous mangeons. Nous importons ça des voisins. Et au-delà des voisins, de l’Asie, de l’Amérique, de l’Europe. Donc il faut un socle solide qui se repose d’abord sur l’homme comme point de départ de toute action et bénéficiaire de ce que nous faisons. Mais au milieu, il faut dire que l’homme doit être aussi acteur de son propre changement. Et c’est là que le rôle de l’Etat intervient. L’Etat doit créer des conditions pour que l’homme se remette réellement au travail », conseille Vital Kamerhe.

Il recommande un renversement de tendance face à l’économie de la RDC fortement extravertie. Vital Kamerhe Kamerhe soutient ainsi les deux orateurs qui recommandent à repenser les plans, programmes et visions de développement de la RDC.

Il a aussi dénoncé les tracasseries administratives dont sont victimes les opérateurs économiques qui investissent en RDC.

« Il me semble aujourd’hui que l’Etat est devenu le premier ennemi de tous ceux qui veulent travailler, de tous ceux qui veulent investir au Congo, des opérateurs économiques congolais. Un pays champion en taxes, en tracasseries, en barrières sur les routes. Voilà le travail qui nous attend. Le Président de la République est conscient de ces défis. Et ces défis relevés par les professeurs Bahati et Byeragi sont pour nous une interpellation », a fait remarquer Vital Kamerhe.

CR/RO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here