Bertin Mubonzi porte l’étendard de la jeunesse dans la délégation congolaise à Séoul

0
368

Par la Rédaction

Une importante délégation de la présidence de la République séjourne à Séoul, capitale de la Corée du Sud depuis le dimanche 19 mai dernier. Conduite par Dominique MIGISHA, conseiller spécial du Chef de l’Etat en matière numérique, et Molendo SAKOMBI, député national, cette équipe compte une quinzaine d’experts dans plusieurs domaines susceptibles de booster le développement de la République Démocratique du Congo.

Dans la délégation présente dans la métropole coréenne, l’on note la présence très remarquable de Bertin Mubonzi, Président de la jeunesse kinoise de l’UNC et proche collaborateur du Député National Molendo SAKOMBI. Le choix rationnel porté sur cet homme de terrain pour figurer dans la cohorte d’experts se justifie par son passé professionnel.
Pour la petite histoire, Bertin Mubonzi est un ancien Directeur Corporate de Samsung RDC, il a effectué plusieurs missions de travail au pays du géant de la téléphonie mobile. Doté de qualités de spécialiste en négociations commerciales et facilitations, Bertin Mubonzi a une maitrise parfaite de rouages commerciaux coréens et de cette culture qu’il a côtoyée pendant plusieurs années.

Sa présence parmi les délégués de la République a permis de créer un lien fort entre ceux-ci et leurs hôtes coréens. Le Conseiller spécial du Président de la République, Dominique MIGISHA et le Député Molendo SAKOMBI qui l’ont proposé au Cabinet du Chef de l’Etat en sa qualité d’expert, se réjouissent de l’état d’avancement des travaux menés en commissions et espèrent obtenir d’importants investissements coréens en République Démocratique du Congo dans un très proche avenir.

Dans sa peau de négociateur revêtue, le Président Bertin reste l’œil et l’oreille de la jeunesse congolaise en faveur de laquelle il lorgne d’importantes opportunités à l’issue de cette mission: « Pour moi ce voyage de travail ouvre d’énormes opportunités pour l’intégration pour de la jeunesse congolaise qui a participé, au prix de son sang, à l’avènement de l’alternance et la restauration de la démocratie en République Démocratique du Congo. Je suis convaincu que la jeunesse congolaise sera la première bénéficiaire des retombées de ces négociations », a-t-il dit à la rédaction congoreformes.com qui l’a joint au téléphone depuis Séoul.

Ce qui est sûr est que l’investissement coréen en République Démocratique du Congo sera une aubaine pour le développement du pays et contribuera énormément à résorber sensiblement le chômage.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here