Lamuka : après Katumbi et Bemba, Mbusa Nyamwisi annonce son retour au pays avant le 30 juin

0
139

Par MUSHAMALIRWA

Le leader du RCD-KML, Antipas Mbusa Nyamwisi annonce son retour en République démocratique du Congo avant le 30 juin 2019, après plus de cinq années d’exil en occident, selon nos confrères de Jeune Afrique cités par 7sur7.cd.

Cadre de la coalition d’opposition Lamuka qui a porté la candidature de Martin Fayulu à la présidentielle de décembre 2018, Mbusa Nyamwisi affirme avoir obtenu des garanties auprès du nouveau chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, de ne pas être arrêté à son arrivée.

Partenaire politique après les élections de 2006 ou il s’est vu confier le prestigieux ministère des Affaires étrangères avant de se convertir en Opposant farouche au régime de Joseph Kabila depuis 2012, cet ancien chef de guerre a quitté le pays en 2013 à la suite des menaces des forces de sécurité qui l’accusaient d’être de mèche avec le mouvement rebelle M23.

L’annonce de son retour intervient quelques jours après celui du leader du Mouvement de libération du Congo annoncé pour le mois de juin par sa Secrétaire Générale Eve Bazaiba au cours du meeting de Lamuka à Kisangani, le lundi dernier.

Pendant ce temps, les états majors de la plateforme politique Ensemble pour le changement s’activent à préparer le retour de Moïse Katumbi, attendu au pays ce 20 mai par l’aéroport de Loano à Lubumbashi.

Depuis la prise de pouvoir par Félix Tshisekedi, plusieurs exilés politiques ont déjà regagné le pays. Il s’agit notamment de Paul Nsapu (lanceur d’alertes), Sindika Dokolo (coordonnateur du mouvement Les congolais debouts).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here