RDC : Félix Tshisekedi annonce la reprise de la coopération militaire avec la Belgique

0
55

Félix Tshisekedi a annoncé la reprise de la coopération militaire avec la Belgique. Bruxelles a de son côté affirmé qu’un échange d’ambassadeurs pourrait « intervenir prochainement ».

Les relations s’apaisent entre Bruxelles et Kinshasa. Félix Tshisekedi a reçu mardi 14 mai 2019 deux représentants du ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders. « L’heure est à la reprise bilatérale multisectorielle, singulièrement dans le domaine militaire », a indiqué la présidence congolaise dans un communiqué. De son côté, la Belgique a fait savoir « qu’un échange d’ambassadeurs pourra intervenir prochainement ».

Félix Tshisekedi a reçu Renier Nijskens, envoyé spécial pour la région des Grands Lacs, et le général-major Philippe Boucké, adjoint du chef de l’état-major de la Défense. Objectif : « Nouer des contacts avec les nouvelles autorités (…) pour redynamiser nos relations bilatérales », selon Bruxelles.

Dégradation des relations

Les relations entre la RDC et la Belgique s’étaient fortement dégradées au cours des deux dernières années du régime de Joseph Kabila. La RDC reprochait à la Belgique ses critiques virulentes sur la répression des manifestations anti-Kabila.

En signe de protestation, Kinshasa avait annoncé en avril 2017 la suspension de sa coopération militaire avec Bruxelles. Et en janvier 2018, la RDC avait annoncé la fermeture de la Maison Schengen, sorte de consulat européen géré par Bruxelles, la fin des activités de l’agence belge de développement Enabel au Congo ainsi que la réduction de la fréquence des vols de Brussels Airlines entre les deux pays.

Dans la foulée, Bruxelles avait répliqué en rappelant son ambassadeur, et la Belgique n’était depuis plus représentée que par un chargé d’affaires à Kinshasa.

« Relance de la coopération bilatérale »

« Des engagements concrets ont été pris vers la réouverture du consulat général de Belgique à Lubumbashi et vers la relance de la coopération bilatérale par l’agence d’exécution Enabel », a précisé l’ambassade de Belgique dans son communiqué.

Bruxelles s’est également montrée satisfaite de voir le Centre Européen des Visas (CEV), qui a pris le relais de la Maison Schengen, « fonctionner en pleine capacité », avant de saluer « la restauration des fréquences du vol Bruxelles-Kinshasa de Brussels SN Airlines ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here