Journée de l’enseignement : le SYECO/Maniema demande la suppression de la prise en charge par les parents

0
56
Sit-in des membres d’un comité syndical des enseignants au Palais du peuple siège du Parlement à Kinshasa, le 15/09/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le syndicat des enseignants du Congo (SYECO)/Maniema, demande au chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, de supprimer la prise en charge de l’Education par les parents. C’est l’une des recommandations faites mardi 30 avril, à l’occasion de la journée dédiée à l’enseignement en RDC.

Boubakar-Daniel Sumaili, secrétaire provincial adjoint chargé de l’administration de ce syndicat qualifie cette prise en charge d’un « système odieux qui a avili le système éducatif congolais. »

Dans leur déclaration, les enseignants du SYECO/Maniema exhorte aussi le chef de l’Etat de penser à l’amélioration sensible des conditions de vie et de travail des enseignants et du personnel de l’éducation.

Boubakar Sumaili cite par exemple l’octroi d’un salaire décent, la mécanisation et budgétisation de tous les et personnel de l’éducation.

Le SYECO recommande également au président de la République d’envoyer en retraite tous les enseignants et personnel de l’éducation ayant atteint l’âge requis.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here