Kinshasa-Assemblée provinciale : Roger Nsingi aux arrêts pour « avoir confisqué illégalement six véhicules 4X4 »

0
21

L’ancien président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa (RD Congo), Roger Nsingi, a été arrêté, vendredi 5 avril 2019 vers 4 heures du matin dans sa résidence de la commune de Limete. Selon le bureau du rapporteur de l’Assemblée provinciale, il lui est reproché d’avoir illégalement détenu six véhicules 4X4 de cette institution.
Malgré l’ultimatum de 48 heures lancé par le nouveau président, Roger Nsingi a refusé de restituer ces véhicules appartenant à l’organe délibérant de la ville de Kinshasa, renseigne la source.
Roger Nsingi est détenu à l’Inspection générale de la Police nationale congolaise (PNC) à Kinshasa.
Selon le général Sylvano Kasongo, commissaire provincial de la police à Kinshasa, « il a été interpellé et est maintenant sous procès-verbal parce qu’il lui est reproché d’avoir confisqué illégalement les jeeps de l’Assemblée provinciale ».
« Sur six véhicules, il (Nsingi) en a remis deux et il en reste quatre. Cela doit donner des leçons à tous les autres qui détiennent les biens de l’Etat. Ils doivent les rendre », a-t-il précisé.
Et le général Kasongo de souligner :
« Dès qu’il amène les quatre véhicules restants, il sera libéré. Au cas contraire il sera retenu au parquet. Nous l’avions contacté bien avant pour qu’il les rende mais il avait refusé. Voilà pourquoi, il a fallu maintenant un mandat de perquisition « .
L’ancien président de l’assemblée provinciale de Kinshasa a été déchu de ce poste jeudi 5 octobre 2017, par les députés provinciaux. Il lui avait été reproché, notamment, une opacité dans la gestion financière.

 

RO/CR

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here