Sud-Kivu: ADIB et Gustave Bagayamukwe s’allignent derrière le Ticket Théo NGWABIDJE-Marc MALAGO

0
120

Par Oscar BISIMWA

Le Ticket FCC-CACH à l’élection du Gouverneur et Vice-gouverneur du Sud-Kivu continue à engranger des soutiens des leaders d’opinion et autres organisations de la province.

Gustave Bagayamukwe Tadji dit « l’homme de Bukavu » et son Association pour la défense des intérêts de Bukavu « ADIB » accompagnent aussi ce « ticket gagnant » qui représente les espoirs de la population du Sud Kivu.

« Nous sommes liés à ce couple à travers Fiston Malago, candidat Vice-gouverneur pour compte de l’UNC suivant ĺa volonté du Président National, l’honorable Vital Kamerhe », a déclaré Gustave Bagayamukwe à congoreformes.com.

Rappelons que l’ADIB est implanté sur l’ensemble du territoire national avec des antennes à l’extérieur du pays. Sa structure provinciale du Sud-Kivu avec à sa tête une dame de fer, Maman Aimée Kindu est restée très active pendant les 8 dernières années d’intimidations et menaces graves du régime passé. « Nous avons enduré 5 années d’emprisonnement de notre cher Président national Gustave Bagayamukwe, à qui, Dieu a fait grâce, probablement en récompense des risques encourus pour la recherche des voies et moyens de régler les conflits intercommunautaires et pacifier ainsi le Sud Kivu, préalable majeur au développement de notre Province », témoigne un cadre du mouvement qui se rappelle du calvaire de l’Homme de Bukavu.

« Le Président Bagus a vécu un véritable chemin de la croix depuis avril 2010, alors Directeur à la Banque Centrale du Congo et Président National ADIB, lorsque, à la suite de la démission forcée du Gouverneur Louis Léonce Muderhwa, ADIB demande et obtient du Chef de l’état l’accord d’organiser le Séminaire-atelier sur « la Problématique de la Gouvernance et d’une Paix durable au Sud Kivu ».

Plus de 400 élites intellectuelles et représentant de toutes les communautés et toutes les structures coutumières et sociales y ont pris part pendant 3 jours dans la salle des conférences du Ministère des Affaires Étrangères à Kinshasa. Les résolutions issues de ce séminaires pour baliser le meilleur avenir de notre province avaient été remises en priorité au Chef de l’État et sa famille politique AMP pour faciliter le Choix du Gouverneur acceptable par tous et faciliter aussi au Gouvernement Provincial la meilleure gestion de chez nous. Ce document existe et garde encore toute sa valeur 9 ans après », rappelle-t-il.

On se souviendra aussi que la population du Sud-Kivu avait présenté la candidature de Gustave Bagayamukwe au poste de Gouverneur pendant qu’il était détenu en prison sans jugement, à la démission, encore forcée, du Gouverneur Marcellin Cishambo qui avait été proposé par l’AMP suivant les recommandations ADIB.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here