Élections en RDC: Ce que l’opposition a dit à la mission du conseil de sécurité en séjour à Kinshasa

0
405

 

Par Oscar Bisimwa

Les leaders de l’opposition en République démocratique du Congo ont échangé, ce samedi 06 juin 2018 avec la mission du conseil de sécurité des Nations unies qui séjourne à Kinshasa dans le souci de s’enquérir de l’évolution du processus électoral.

La délégation de l’opposition conduite par Vital Kamerhe, Président de l’UNC comprenait notamment Félix Tshisekedi, Président National de L’UDPS, Freddy Matungulu de CNB, Adolphe Muzito de Nouvel Élan, Eve Bazaiba et Jacques Djolidu MLC…

A l’issue de cette rencontre, l’opposition a remis à l’équipe du conseil de sécurité un mémorandum dans lequel elle réaffirme sa détermination à participer aux élections du 23 décembre 2018.

Par ailleurs, l’opposition maintien son rejet catégorique de la machine à voter et insiste sur le nettoyage du fichier électoral.

Les opposants au régime de Joseph Kabila exige aussi la mise en œuvre de mesures de décrispation politique contenues dans l’accord de la Saint sylvestre ainsi que le participion effective à l’élection des candidats de l’opposition invalidés par la cour constitutionnelle.

Contrairement au discours de l’autosuffisance porté par le gouvernement congolais au nom de la « souveraineté », les leaders de l’opposition recommandent à la communauté  internationale d’apporter son appui financier, matériel et logistique au processus électoral notamment la par le déploiement de ses observateurs internationaux et la participation de la MONUSCO à l’ensemble du processus.

Cette MONUSCO dont le gouvernement souhaite le retrait de la RDC, l’opposition appelle plutôt au renouvellement de son mandat.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here