EconomiePolitique

Clôture Réseautage des centres-SENAREC et du regroupement des coaches: les participants harmonisent sur le cadre de collaboration

  1. Les rideaux sont tombés, ce samedi 02 juin 2018 sur l’atelier de Réseautage des centres de formation continue (centres d’excellence) du réseau SENAREC et le regroupement des coaches congolais en Approche par résultats rapides et Gestion axée sur les résultats. La cérémonie de clôture a été présidée au centre de l’ENF (École nationale des finances ) par le Vice-Ministre du Plan M. Zekpele, en présence du représentant de la Banque mondiale M. Denis Tshibombi.

Pendant six (6) jours, les participants venus de toutes provinces où se trouvent les centres d’excellence du réseau SENAREC se sont retrouvés autour de la table de réflexion. Il s’agit des provinces du Haut Katanga (Centres UNILU et SALAMA), le Kasaï Oriental (centre UOM), Kinshasa (centres CENACOF, ENA et ENF), Sud-Kivu (centre UCB), et la Tshopo (centre MONACO/UNIKIS).
Avec eux, les coaches nationaux du réseau SENAREC, les experts du Projet de réforme et de rajeunissement de l’administration publique (PRRAP ) et ceux du Secrétariat national pour le renforcement des capacités (SENAREC).

Six jours ont suffi pour les séminaristes afin de parvenir à des résolutions de grande portée notamment l’harmonisation de vues sur le cadre de collaboration entre les centres, les coaches, les Gouvernements provinciaux et le SENAREC dans le cadre de la mise en oeuvre de la composante 3 du PRRAP et après le projet dans une vision de pérennisation des acquis.

Ils ont convenu d’oeuvrer pour le rayonnement des centres dans leurs provinces d’ancrage et dans les provinces voisines à travers des antennes à installer incessamment.

Les participants ont aussi convenu que:
– le réseau de coaches et le réseau de centres doivent collaborer d’une façon permanente avec le SENAREC, Guichet unique en matière de renforcement des capacités en République démocratique du Congo pour innover et asseoir la culture de résultats à tous les niveaux du pays;
– les coaches appuient les Gouvernements provinciaux à élaborer les plans provinciaux de renforcement des capacités en collaboration avec les centres,
– les Gouvernements provinciaux doivent se servir des outils et de l’expertise mis à leur disposition par le Gouvernement de la république dont les centres de formation et les coaches pour le développement des provinces et en assurent leur durabilité à travers un budget provincial de renforcement des capacités.

*Des exposés de grande portée*

Plusieurs orateurs se sont succédés, les uns après les autres avec des thèmes aussi variés que cohérents.

Le Coordonnateur du PRRAP Jean-Paul Mabaya s’est apesanti sur la vision du Projet de réforme et de rajeunissement de l’administration publique et la place du renforcement de capacité dans la mise en oeuvre du Projet.
« Le projet s’articule autour de 5 composantes relatives respectivement à la préparation du cadre juridique de réforme de l’administration publique, la mise à la retraite des agents et fonctionnaires de l’État éligibles à ce processus, le recrutement des jeunes professionnels et agents à mi-carrière, le renforcement des capacités par une infrastructure de formation, l’appui à la décentralisation » a-t-il indiqué. Et de préciser: « la composante 3 intitulée <<appui renforcement des capacités par une infrastructure de formation>> est celle qui nous intéresse le plus dans le cadre de notre collaboration. Cette composante est mise en oeuvre par le SENAREC à travers ses centres d’excellence dont vous êtes les responsables ».

Le Coordonnateur ai du PRRAP a en suite annoncer des opportunités que le Gouvernement offre aux centres à travers le Projet:
« Il a plu au gouvernement par le biais du Ministre d’État à la fonction publique d’orienter toutes les formations prévues dans le cadre du Projet vers les centres du réseau SENAREC.
C’est donc dans vos centres que seront formés les JeunesProfessionnels (JPO) récemment recrutés, les agents à mi carrière ainsi que les retraités. Vous avez ici l’opportunité de pouvoir faire valoir vos compétences et vos infrastructures au service de la nation congolaise », a souligné Jean-PaulMabaya sous les applaudissements frénétiques de l’assistance.

Dans le même ordre d’idées, le Coordonnateur du Secrétariat national pour le renforcement des capacités Constant Koko Mudekereza a rappelé le contexte du financement additionnel de la Banque mondiale au SENAREC à travers le Projet PRRAP:
« Au terme de la mise en œuvre satisfaisante du Projet de Renforcement des Capacités de Gestion des fonctions de base de l’Administration Publique « PRC-GAP », il est prévu un financement additionnel DON IDA D1850-ZR ; H8970-ZR à travers le Projet de Réforme et de Rajeunissement de l’Administration Publique « PRRAP » en vue de poursuivre l’offre de formation des agents et cadres de l’Administration Publique de la République Démocratique du Congo. Il est question de répondre au besoin énorme des formations définies par le Programme National de Renforcement des Capacités « PRONAREC II » consécutive à la réforme de l’Administration Publique en cours, la perpétuation de l’institutionnalisation de la culture des résultats ; et le renforcement du Secrétariat National pour le Renforcement des Capacités « SENAREC » dans son rôle de Guichet Unique en matière de renforcement des capacités », a rappelé le Coordonnateur du SENAREC.

Constant Koko Mudekereza a ainsi invité les centres à demeurer compétitifs en vue de bien réaliser leur mission. Le même appel a été lancé à l’intention des coaches congolais en Approche par résultats rapides et Gestion axée sur les résultats. « Le gouvernement a investi des moyens inestimable dans la formation et la certification des coaches. Il continue à le faire à travers son partenaire technique et financier en l’occurrence la Banque mondiale. Vous devez continuez à donner le meilleur de vous-mêmes en terme de temps et d’expertise en vue d’accompagner le pays dans l’implémentation de la culture des résultats ».

Parmi les intervenants, on a noté l’expert en suivi et évaluation du SENAREC Arthur Mbuyi qui a abordé le plan de mise en oeuvre de la composante 3.

Autres temps forts de l’atelier, les exposés des centres qui ont échangé leurs expériences de mise en oeuvre de leurs business plan, leurs forces et leurs faiblesses dans ce processus.

La même démarche a été suivi par les coaches nationaux du réseau SENAREC qui ont aussi partagé leur expérience en coaching.

*Résultats atteints*

Après tous ces exposés, les séminaristes se sont constitués en commissions pour examiner différentes thématiques.

Ce qui a conduit a atteindre les résultats ci-après à l’issue de l’atelier, à en croire le Coorsonnateur du SENAREC Constant Koko Mudekereza:

• Nouvelle vision du financement additionnel connue ;
• Projet d’un plan d’intervention du Coaching élaboré ;
• Expérience sur la mise en œuvre des plans stratégiques partagée;
• Intégration des nouvelles unités effective ;
• Eléments de l’analyse SWOT ressortis et les pistes de solutions proposées ;
• Convention validée ;
• Mécanismes de collaboration mis en place ;
• Coaches en ARR des provinces orientés sur le Projet PRRAP ;
• Mécanisme d’accompagnement de la première vague des retraités de Kinshasa partagé aux Coaches en ARR des provinces.

A la clôture, le Vice Ministre au plan n’a pas tari d’éloge aux participants pour leur assiduité.
M. Zekpele a réitéré la gratitude du Gouvernement envers la Banque mondiale qui finance le projet.
Angelo Mobateli

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer