RDC-Fonction publique : renforcement des capacités en gouvernance pour la performance et la modernisation

0
188

Le « renforcement des capacités en gouvernance pour la performance et la modernisation de l’Administration publique en République démocratique du Congo » est le principal objectif d’une série de séminaires dont le coup d’envoi a été donné par le ministre d’Etat en charge de la Fonction publique, Michel Bongongo, lundi 28 mai 2018 au siège du Centre national de coordination de la formation  (CENACOF) à Kinshasa.

La présente session de formation sur la gouvernance (28 mai -6 juin 2018) s’inscrivant dans la mise en œuvre de ce projet, il a annoncé l’organisation prochaine des séminaires analogues dans les provinces du Lualaba (sud-est), du Sud-Kivu (est) et de l’Equateur (nord-ouest).

Selon l’homme d’Etat congolais, ce projet exprime « l’attachement indéfectible du président Joseph Kabila à l’amélioration de la Fonction publique » en vue de doter la RDC d’une administration à la hauteur de son ambition pour atteindre l’émergence en 2030 ».

Et dans cette quête de l’accroissement de la capacité productive des entités visées, il est prévu un programme de « suivi et évaluation » pour administration publique et améliorée.

Dans l’entendement du ministre d’Etat Bongongo, « la réforme et la modernisation de l’Administration publique sont un passage obligé vers l’émergence ».

Réforme de l’Administration publique en partenariat avec la BM

« Dans le cadre de la matérialisation de la vision du chef de l’Etat pour l’émergence de la République démocratique du Congo, le gouvernement de la République via le ministère de la Fonction publique s’est engagé dans un processus de réforme et de modernisation de l’Administration publique », a rappelé Jean-Paul Mabaya, coordonnateur national du Projet de réforme et de rajeunissement de l’Administration publique (PRRAP), dans son mot de bienvenue à la cinquantaine de participants, hauts cadres de l’Administration publique.

Mis en place en 2013 en partenariat avec la Banque mondiale pour faciliter une bonne organisation et un bon fonctionnement de cette administration, le PRRAP s’est alors « engagé à appuyer l’amélioration de la gouvernance au sein de l’Administration publique.

« Rendre les services publics sensibles aux besoins des citoyens ainsi qu’aux enjeux du développement du pays » est la vision exprimée par le Gouvernement dans son cadre stratégique pour la Réforme de l’Administration Publique, a expliqué Jean-Paul Mabaya.

C’est pour cette raison que des séminaires sur la gouvernance et open data ont déjà été organisés en 2016 à Kinshasa et à Kimpese (Kongo Central) en faveur des agents et fonctionnaires de l’Etat ainsi que les acteurs de la société civile.

Pour cet exercice 2018, il est prévu trois séminaires de renforcement des capacités en gouvernance dans les provinces de Kinshasa, Lualaba et Equateur. Ces séminaires porteront sur le thème « Renforcement des capacités en gouvernance pour la performance et la modernisation de l’Administration Publique ».

« Ils ont pour objectif de contribuer d’ici 2019 à l’amélioration de la qualité du service public en RD Congo. Ceci, en vue de favoriser l’appropriation des principes de la gouvernance et d’open data dans l’Administration Publique », a-t-il précisé.

En ce qui concerne le présent séminaire, il sera animé à la fois par des experts internationaux et nationaux. Il regroupe des agents et Cadres de l’Administration publique ainsi que certains acteurs de la société civile qui sont reconnus comme parties prenantes à la gouvernance participative au sein de l’Administration Publique.

« J’ose croire que les échanges seront participatifs pour une meilleure interaction entre les demandes et l’offre des services publics et vous souhaite à tous, pleins succès pour cet exercice très pertinent, exercice préalable à l’amélioration du fonctionnement de l’Administration Publique en RD Congo », a conclu le coordonnateur national du PRRAP.

 

Angelo Mobateli

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here