RDC : les médecins en grève à partir du lundi 23 avril 2018

0
170

Dans un communiqué daté du 9 avril 2018, le Synamed (Syndicat National des Médecins), annonce la reprise, à partir du lundi 23 avril 2018, sur toute l’étendue du territoire de  la RD Congo, de son mouvement de grève suspendu le 2 septembre 2017. Cette décision est motivée par le non-respect, par le gouvernement, des clauses de l’accord conclu à cette même date entre le banc syndical et le gouvernement.

 

Ce document renseigne que la suspension de la grève avait été décidée comme un signe de bonne foi des blouses blanches, dans l’attente de la concrétisation, par l’exécutif national, de ses engagements.

 

On rappelle que le cahier des charges du Syndicat National des Médecins comportait, entre autres revendications, la prise en compte des médecins élagués injustement des listings de paie depuis octobre 2016 et le paiement des primes de risque professionnel.

 

En dépit de la réunion d’évaluation dudit accord intervenue le 26 février 2018 entre le deux parties, sur initiative du Synamed, il a été constaté que le gouvernement ne manifestait aucune volonté de remplir sa part du contrat, alors que le budget national, pour l’exercice 2018, est opérationnel depuis le 1er avril.

 

Par ailleurs, il sied de relever que la bancarisation de la prime de risque professionnel des médecins des services publics de l’Etat, spécialement celle des médecins des provinces, n’est toujours pas effective, contrairement au plan d’action présenté en septembre 2017 par le Comité de suivi de la paie.

 

Cette anomalie est à la base des remous sociaux que l’on observe dans les ex-provinces du Bandundu, de l’Equateur, Orientale et Katanga. Par conséquent, il y a cessation des prestations des médecins des hôpitaux publics à compter du lundi 23 avril 2018.

 

Signalons que ce préavis de grève porte les signatures du Secrétaire général de Synamed, Dr Mankoy Badjoky, du Dr Mukuna Miteo, Secrétaire général adjoint en charge de l’administration et des finances.

 

 

 

 

 

 

Melba Muzola

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here