RDC-Shadari Ramazani « Les travaux de Kananga préparent la tripartite Gouvernement-CENI-CNSA »

0
106

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur Emmanuel Ramazani Shadary, a affirmé que la délégation qu’il conduit est à Kananga(Kasaï Central) pour préparer la réunion tripartite qui mettra ensemble le gouvernement, le CNSA et la CENI, prévue dans les jours à venir. Il note néanmoins qu’à Kananga ces trois structures font juste l’état de lieu de l’institution électorale. Ces discussions constituent une « étape importante pour lever les contraintes présentées par la CENI » et baliser le chemin des élections attendues.
«Après cette étape de Kananga, il y aura maintenant la véritable évaluation sous forme de tripartite qui aura lieu. Ici[ à Kananga], est une réunion préparatoire. On aura la véritable tripartite qui pourra dégager les projections vers les élections proprement dites sous forme de chronogramme comme un calendrier électoral qui sera présenté. Mais aujourd’hui, on doit commencer par l’état de lieu au niveau de la CENI », a précisé mardi 29 août 2017 Emanuel Ramazani.
Pour lui, si les contraintes sont déjà levées, les élections telles que prévues par l’accord du 31 décembre 2016 peuvent être organisées suivant le calendrier qui sera présenté par la CENI.
Ouverts lundi dernier, les travaux d’évaluation du processus électoral traitent notamment des questions liées à la logistique, aux finances et budgets des opérations électorales.
A son arrivée dimanche à Kananga, le président de la Céni, Corneille Nangaa, avait parlé de la tenue d’un atelier d’évaluation du processus électoral, avec la participation du gouvernement et du CNSA. La publication du calendrier électoral était également annoncée pour la fin de ces travaux.
Mais, du côté CNSA, son rapporteur Valentin Vangi affirme, lui, que la tripartite Céni-gouvernement-CNSA aura plutôt lieu à Kinshasa dans quelques jours, c’est-à-dire début septembre.
Les délégations du gouvernement et du Conseil national de suivi de l’accord de la Saint Sylvestre (CNSA) sont arrivées mardi 29 août 2017 à Kananga au Kasaï-Central (centre de RD Congo). Elles devront participer aux travaux de l’évaluation interne de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) du processus électoral en RDC.
Adolphe Lumanu, vice-président du CNSA conduit la délégation de son institution. En revanche, celle du gouvernement est conduite par le vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, Emmanuel Ramazani Shadary.
Une note du ministère de l’Intérieur, indique que ces deux délégations, ainsi que celle du Conseil supérieur d’audiovisuel congolais (CSAC) prennent part à ces travaux d’évaluation afin de préparer la tripartite CENI-CNSA-Gouvernement.
Ces travaux ont été ouverts lundi 28 août 2017 par le président de la CENI. Ils se poursuivent dans les quatre commissions formées. Il s’agit de :
Juridique et suivi de procédure
Chargée du budget et des finances du processus
Traitement des questions logistiques de l’opération
Questions politiques
Selon le président de la CENI, ce forum aidera le pays à avoir sa feuille de route détaillée pour les différents scrutins à venir.
Les travaux de l’évaluation du processus électoral devront se clôturer mercredi 30 août.
«Les travaux de Kananga n’ont rien avoir avec la tripartite CNSA – Gouvernement – CENI»
«Les travaux qui se déroulent actuellement à Kananga ne concernent pas le CNSA. C’est une auto-évaluation que la CENI est en train de faire». C’est ce qu’a déclaré lundi 28 août 2017 à Radio Okapi le rapporteur du Conseil national de suivi de l’accord du 31 décembre 2016 et du processus électoral (CNSA), Valentin Vangi.
Ces assises constituent en réalité une évaluation interne de la CENI et non les travaux d’évaluation du processus électoral par la CENI, le gouvernement et le CNSA comme annoncé par le président de la CENI, Corneille Nangaa.
«Le CNSA est train en train également de travailler là-dessus, pour que, mi-septembre, nous puissions avoir la réunion tripartite telle prévue par l’accord [du 31 décembre 2016]», a affirmé Valentin Vangi.
La réunion tripartite à venir permettra à la CENI d’avoir des éléments pour élaborer le calendrier électoral, a précisé M. Vangi.
Pourtant, à son arrivée dimanche à Kananga, Corneille Nangaa a annoncé l’arrivée dans cette ville des présentant du gouvernement et du CNSA pour participer à la réunion d’évaluation du processus électoral. RO/CR

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here