Non classé

Halte aux vendeurs d’illusions: l’opposition congolaise aux abois (Prof. Gaspy Mugaruka)

Halte aux vendeurs d’illusions: l’opposition congolaise aux abois (Prof. Gaspy Mugaruka)TIS ” !
L’heure a-t-elle sonné pour le dernier sursaut des opposants de circonstance qui croient renverser la vapeur en vociférant leur ” ras-le-bol ” sur une gouvernance contraire à leurs visions scélérates visant à offrir la RDC aux marchands néo-coloniaux, prêts à tout faire pour assouvir leur soif de placer des pantins à leur solde, à la tête de nos pays ?
Nos opposants auront certes, misé sur des chevaux non partants et malheur alors aux vaincus qui croient hélas, savourer les délices d’une insurrection de rêve ! La RDC n’est pas le Burkina Fasso et moins encore, le Sénégal… !

” VAE SOLI ” !
Il est seul, le dernier ” Omar le baroudeur “, la nouvelle trouvaille de l’Occident, l’homme qui emballe l’opposition ” pouvoiriste ” ! Il trottine et se recroqueville.. !
Sieur SINDIKA DOKOLO a cru tirer son épingle du jeu après les aventures ambiguës de ses compères du RASSOP. Il s’est décidé de jouer seul son air lugubre. Il fonce dans le mur et poussé telle une feuille morte par le vent, il tâtonne après avoir vidé sa coupe jusqu’à la lie au pays de ses ancêtres en Angola où la nouvelle ” Pérestroïka ” ferait des vagues. Il se précipite à vite escalader les montagnes rocheuses du KONGO dia NTOTILA comme l’a fait hier son père. Il pense ainsi, se taper une vie nouvelle au royaume des aveugles !
Malheureusement, le gendre de Dos SANTOS a de gros yeux qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Il esquisse des pas hésitants comme l’a fait hier, son ” géniteur ” en se laissant emporté par cette danse endiablée dans le patelin du maréchal MOBUTU SESE SEKO. Il aurait succombé aux mirages d’une nuit agitée. Son devin lui aurait soufflé qu’après le déluge sous le toit de sa belle famille, il effacerait le mauvais souvenir des accointances de son père avec le clan MOBUTU et pourrait ainsi, conquérir sans coup férir, le pouvoir au pays de Simon KIMBANGU ! Il serait alors lui a-t-on dit, le prince charmant tombé du ciel qui redonnerait le sourire aux Congolais ?

Malheur à l’homme isolé… !
SINDIKA DOKOLO est abandonné à lui-même. Il est rongé par la haine et l’amertume ! Il pense venger les déboires de son père dans un pays qui a changé de capitaine depuis 2 décennies ! MOBUTU n’a-t-il pas fui KINSHASA en 1997 et il est mort ( que Dieu ait son âme ) aux confins des chaînes du Grand Atlas, loin de son Jérusalem ” GBADOLITE ” !
Les nouveaux maîtres du Géant CONGO, les ” KABILA ” qu’il croit combattre, n’ont rien hérité du trésor féerique des ” DOKOLO ” !

SINDIKA se jette vraiment dans la gueule du loup en croyant ratisser large avec cette course folle vers la conquête du pouvoir en RDC. Il fonce dans l’œil du cyclone en cherchant à sceller des alliances contre nature avec des rapaces converties en ” donateurs bénis ” engagés dans des opérations de charme en faveur de ces Africains pouvant couvrir la sale besogne du ” terrorisme masqué ” de l’impérialisme occidental décadent ! Il s’embourbe dans le marigot où se noient tous les ” politicailleurs ” opportunistes en décidant, telle une grenouille blessée, à faire ce bond périlleux du lancement le 18 août 2017 à Paris, du fameux ” Manifeste du Citoyen Congolais “, un plan machiavélique d’une insurrection concoctée par les mêmes fossoyeurs des troubles dans le monde, des bandits aux yeux voilés, des roublards embarqués tous, dans le bateau du nouveau ” faiseur des rois ” du Tiers-monde, l’Américain d’origine hongroise, George SOROS, celui-là même qui finance aujourd’hui, toutes les combines visant à déstabiliser les régimes qui résistent à la boulimie des sociétés multinationales occidentales et des rançonneurs de tous bords, aux mains tachées de sang en Afrique !

L’opposition congolaise est réellement aux abois. Elle craque, elle bascule dans la haine et la médisance ! Elle est rongée par le virus de la destruction, elle loge le diable dans sa gibecière ! Elle est victime de ses propres turpitudes !

Comment comprendre qu’après l’échec des concertations de l’île de Goree, de Genval et de Paris, les mêmes activistes de droits humains, les mêmes opposants réunis au sein du Rassemblement et les représentants de la CENCO, pensent qu’ils peuvent rééditer leurs jongleries des temps passés et réussir à chasser JOSEPH KABILA du pouvoir en empruntant les voies obscures de l’insurrection populaire ?
Les opposants congolais se foutent comme on aime bien le dire, les doigts dans les yeux et ne cesseront jamais de crier, comme des ermites, dans le désert ! Leurs revendications portent les germes de leur déconfiture car elles voiturent elles-mêmes, la puanteur de leurs boiteuses prémisses allégoriques !

Partir d’une insurrection mal pensée pour espérer chasser le Rais Joseph KABILA du pouvoir avec le soutien des prédateurs occidentaux intéressés uniquement, par le pillage des richesses du sol et du sous-sol congolais, est là certes, le faux pas esquissé par nos opposants de circonstance et l’enlisement d’une kyrielle d’organisations non gouvernementales, des partis politiques et même des princes de l’Eglise catholique, dans une ” opposition sans fin “, une compromission dénoncée par nous dans notre livre ” CONGO-KINSHASA : HISTOIRE D’UNE DECOLONISATION-RECOLONISATION “, ( 319 pages ), publié par les Éditions Universitaires Européennes en août 2017. La conclusion à laquelle nous sommes arrivés, est éloquente à ce sujet !
” Et demain le Congo… !
Tous les projets de manifestation visant la chute du régime KABILA ont-ils la chance de réussir ?
La réponse est ” non ” car l’opposition congolaise déchirée, porte en elle, le virus des contradictions ne cadrant pas avec le ” vouloir ” du peuple pour lequel elle prétend lutter. L’opposition congolaise est le réceptacle même du ” POUVOIRISME “, cette obstination à prétendre conquérir le pouvoir pour le pouvoir et à s’éloigner des principes clés d’une lutte héroïque d’émancipation politique et de défense des valeurs démocratiques.
La République ne saura vivre des menaces d’une insurrection irresponsable montée par des ” responsables ” coupés des réalités des masses laborieuses et des inquiétudes des communautés paysannes qui refusent de disparaître en s’appuyant sur des réflexes providentiels de survie.
Le Président Joseph KABILA a su jouer dès le départ, sa carte et il aura gagné sur toute la ligne. Seul le peuple congolais saura juger demain, sa gouvernance et se prononcer sur sa détermination à bâtir dans le réel, un ” CONGO FORT ET UNI ” au cœur de l’Afrique ” !

La paix se gagne… !

Prof. MUGARUKA

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer