Non classéProvinceSociété

Sud Kivu: société civile, le prochain gouverneur doit être rédévable.

Le président de la société civile du Sud Kivu a fait cette déclaration le jeudi 24 août 2017 à l’issue d’une tribune d’expression populaire qui a réuni plus de 350 leaders sociaux et politiques de la provinces. Cette tribune a mis les candidats gouverneurs et vice-gouverneurs de la province du Sud-Kivu face aux forces vives de la province et quelques députés provinciaux pour présenter leurs projets de société.
Le candidat le plus jeune(29ans), mr Aganze CIBEMBE dit Kizerbo a mis l’accent sur le patriotisme et la lutte contre la corruption. Et ce, en restaurant l’Etat de droit et punir toutes les personnes qui se sont distinguées dans le coulage des déniers publics. L’exemple de la DPMR où il est agents et d’autres secteurs publics. Le premier responsable, Marcelin CISHAMBO RUHOYA, ancien gouverneur de la province.
Deuxième candidat, MIRINDI BASHEKA NAMUSIHE, son cheval de bataille, les infrastructures, la rélance de l’économie et la révisitation de l’édit portant création du fonds pour la promotion de l’éducation afin de rendre l’enseignement primaire et secondaire gratuit au Sud Kivu.
Troisième: le Pr. Dr. Sylvanus MUSHI BONANE a axé son programme sur la relance de la péche et agriculture, la lutte contre l’insécurité, une justice équitable et distributive, les infrastructures, la construction de trois stades dans la ville de Bukavu et un stade dans chaque territoire de la province, l’eau et l’électricité, mais aussi la lutte contre la corruption.
Quatrième: Gustave BAGAYAMUKWE TADJI, représenté par son colistier car toujours détenu à Kinshasa, Mr Thomas D’aquin UTEWASSO a insisté sur la restauration d’un Etat de droit et une gestion équitable en faveur de la population de la province.
Cinquième: Constat KOKO MUDEKEREZA, pour lui, le problème du Sud Kivu, c’est le manque des personnes intégres. Son gouvernement devra travailler d’une manière intégre afin d’améliorer tous les secteurs de la vie de la province. Il s’est estimé être parmis les 15 personnes que le Chef de l’Etat a toujours cherché pour booster le développement de la RDC.
Sixième: Claude NYAMUGABO BAZIBUHE, candidat de la majorité présidentielle, a mis la priorité sur la sécurité. Il a par ailleurs insisté sur la contuinité des actions de son prédécésseurs, avant de marteler qu’il est choix du Raïs.
Le septième candidat, Elie ZIHINDULA de l’UDDS était absent car maintenu au bureau de la CENI où il battait campagne devant les députés provinciaux.
Le président du bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu, Me Patient BASHOMBE s’est dit satisfait du débat estimant que c’est un modele de la promotion et défense de la démocratie, précisant au passage que le candidat qui sera élu gouverneur de la province du Sud Kivu doit à chaque fois se souvenir des promesses faites à la population et les forces vives doivent se servir de ces dernières pour interpeler l’exécutif provincial afin de répondre aux besoins de la communauté.

Aboubakar Kigabi, Bukavu, congoreformes.com

Afficher plus

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Bouton retour en haut de la page
Fermer