Non classé

La SOCIREC sollicite l’implication des chefs coutumiers dans la mise en oeuvre de son plan de sortie de crise

Par Napoléon (www.congoreformes.com)

Le bureau de Coordination Nationale de la Société Civile Républicaine du Congo (SOCIREC) a rencontré le directoire de l’Alliance des Autorités Coutumières du Congo (ANATC), ce samedi 08 juillet au siège de cette dernière sis immeuble Shabani, avenue des huileries dans la commune de la Gombe.
Conduit par son Président Augustin Bisimwa, la SOCIREC a remis aux représentants de l’autorité coutumière congolaise une copie de son plan de sortie et de prévention de la crise qui risque d’embraser la RDC  suite à la non tenue des élections dans le délai convenu.
Ce plan prévoit une transition de type 1+4 dont la durée devra être convenue entre les composantes au cours d’une table ronde placée sous la médiation des Chefs coutumiers.
Dans ce face-à-face avec les Chefs traditionnels, Augustin Bisimwa les a invité à s’impliquer et surtout à accepter d’assurer la médiation entre les les acteurs politiques et la société civile afin de prévenir les troubles qui profilent à l’horizon du fait de la non tenue des élections du reste hypothétiques à la fin de cette années conformément à l’accord « mal négociée » du 31 décembre 2016.

Le Secrétaire Général de l’ANATC Mfumu Difima a salué la démarche « salutaire » de la SOCIREC, qui dans son plan a été inspiré par les ancêtres de recourir à la sagesse des des  autorités traditionnelles dans la recherche de la paix.
« Le comité qui a reçu le mémorandum de la Société Civile Républicaine va le soumettre au comité exécutif national de l’ANATC afin de dégager les grandes orientations relatives au rôle que le peuple nous invite à jouer », a déclaré Mfumu Difima.
Notons qu’après les Chefs coutumiers, la SOCIREC avec à la tête son Président Austin Bisimwa va poursuivre la campagne de vulgarisation de son plan de sortie de crise auprès des acteurs majeurs. Son agenda prévoit dans sa première phase de rencontrer le Président du Rassemblement Félix-Antoine Tshisekedi, le Président de l’UNC Vital Kamerhe, la Coordination du Front pour le respect de la constitution, le comité exécutif de la MP, d’autres structures de la Sociétés civile ainsi que tous les autres acteurs majeurs qui ont la passion du Congo.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer