Non classé

la police traque les vendeurs ambulants au Marché central de Kinshasa

Obula-Kwasy Parisel (Stagiaire/Ifasic)

Le vendredi 7 avril dernier, un élément de la police nationale congolaise a tabassé un vendeur-ambulant d’eau en sachet au croisement des avenues du Plateau et du Commerce, non loin du Marché central dans la commune de la Gombe, suite à une  incompréhension  qui s’est produite entre cet agent de l’ordre et ce vendeur qui  n’a pu lui donner de l’argent !

Cela a provoqué la chute du paquet d’eau porté sur la tête du vendeur-ambulant au point de provoquer la désapprobation de la population qui a entraîné  les deux personnes au poste de la police  situé sur l’avenue Rwakadingi non loin du marché central de Kinshasa.

Il sied de rappeler  que le gouverneur de la Ville de Kinshasa avait interdit  la vente  ambulatoire  des biens ; notamment de l’eau en sachet, mais, les  vendeurs ambulants  se moquent de ces dispositions  légales sous prétexte de faire vivre leurs familles et par manque de travail.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer