Non classé

Avant de s’enrôler en pompe dans son fief de Walungu, Unc : Aimé Boji électrise Goma et Bukavu

Par Oscar Bisimwa/CongoReformes (www.congoreformes.com)

Pendant que d’autres partis politiques se perdent dans les débats sur le partage des postes dans le prochain Gouvernement issu de l’accord du 31 décembre 2016, à l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), l’heure est à la préparation des prochaines joutes électorales. La semaine qui s’achève consacre ce que les analystes avertis conviendraient d’appeler « l’ère UNC ». Pendant que le Président Vital Kamerhe  haranguait les foules dans les provinces du Kwango et du Kwilu dans l’ouest du pays, un de ses principaux lieutenants, Aimé Boji Sangara nageait dans des marrées humaines dans l’est du pays. Le Ministre du Commerce extérieur a pris d’assaut Goma et Bukavu avant de chuter à Walungu au Sud-Kivu où il a obtenu sa carte d’électeur.

C’est ce qu’on appelle « suspendre le temps »! Oui, suspendre le temps, c’est le mot qui convient pour décrire l’ambiance qui a régné lors de la descente effectuée par  le Ministre du Commerce Extérieur Aimé Boji Sangara  dans les deux provinces jumelles de l’ex Kivu (Nord et Sud Kivu), la semaine dernière.

A sa descente de l’aéroport à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, ce haut cadre de l’Union pour la Nation Congolais (UNC) a été accueilli en pompe par la population dans une ambiance sans commune mesure.
Devant des scènes de liesse de cette population visiblement assoiffée d’écouter le message de l’un des principaux collaborateurs de son leader Vital Kamerhe, le Ministre du Commerce Extérieur n’y est pas allé par le dos de la cuillère pour livrer l’objet principal de son passage à goma à savoir : « féliciter la population du Nord Kivu pour avoir dépassé le nombre d’électeurs attendus par la CENI qui venait de clôturer les opérations d’enrôlement, annoncer l’arrivée imminente au Nord et Sud Kivu du leader de l’UNC, Vital Kamerhe, et  mobiliser la population du Nord-Kivu pour son accueil chaleureux », mais pas seulement. Le Ministre en charge du commerce extérieur devrait aussi profiter de l’occasion  pour « visiter les divisions provinciales de son ministère ainsi que les directions provinciales de l’OCC dans les deux provinces ».
Dans son message, Aimé Boji Sangara a expliqué a  la population que l’enrolement est la clé pour pouvoir s’acquiter de son devoir civique d’électeur ou avoir la possibilité d’etre candidat aux prochaines élections », a-t-il insisté. A ce message, ses interlocuteurs ont répondu en chœur par des chants, en guise d’adhésion.

A Bukavu au Sud-Kivu, deuxième étape de sa tournée, Aimé Boji Sangara a été de nouveau accueilli par des foules en liesse, venues écouter le message de l’un des meilleurs élus de la République. Pour sa première visite à Bukavu en tant que Ministre, Aimé Boji Sangara a eu droit à un accueil délirant.
Déjà à sa décente du bateau au port Ihusi, ce haut cadre de l’UNC, fort de sa  double appartenance aux territoires environnants de Kalehe et Walungu en plus d’être un veritable « Garçon BK » a été porté en triomphe par une population nombreuse visiblement acquise à la cause de son parti et arborant ses couleurs, rouge et blanche.
Comme à Goma au Nord-Kivu, le Ministre Aimé Boji Sangara Bamanyirwe a éveillé la conscience des Bukaviens sur les élections qui profilent à l’horizon. « Ne vous laissez pas distraire par les politiciens de tout bord qui essayent de détourner votre attention par des débats accessoires. Préparez-vous aux élections qui auront lieu bientôt. Et surtout, que ceux qui ne disposent pas encore de leurs nouvelles cartes d’électeurs s’empressent car elles vous permettront de choisir les personnes à qui vous allez confier la mission de vous représenter comme Président de la République, Députés nationaux ou provinciaux etc…. », a-t-il martelé.

*Aimé Boji Sangara s’enrôle à Walungu.*

C’est dans son fief de Walungu que le Ministre du commerce extérieur s’est enrôlé, obligé de s’arrêter a plusieurs endroits le long de  la route  pour saluer la population heureuse de revoir leur digne élu sous sa nouvelle casquette de ministre.

Accompagné d’une foule immense de militants de l’UNC, Aimé Boji Sangara a rempli son devoir civique au centre d’enrôlement de Cagala, Groupement d’Izege,  dans une ambiance festive et détendue au milieu de ses compatriotes venus lui témoigner leur soutien. Après avoir rempli son devoir civique, ce haut cadre du parti cher à Vital Kamerhe a tenu des grands meetings tour à tour à Kaniola et à Walungu-centre. Ici, le Ministre du Commerce Extérieur, arborant avec fierté sa nouvelle carte d’électeur a invité ses compatriotes à faire de même ; « enrôlez-vous massivement pour améliorer notre score et récolter une moisson abondante aux prochaines élections» a exhorté cet illustre fils du territoire de Walungu. Il a expliqué que sa circonscription électorale est à même de gagner plus de sièges qu’en 2006 et 2011 à condition que ses habitants s’enrôlent nombreux. Notons que Aimé Boji Sangara est l’un des quatre Députés Nationaux de la circonscription de Walungu. Il a été élu massivement en 2006 et réélu en 2011 réalisant les meilleurs scores. Ce « double brassard » siégeait au Parlement jusqu’à sa nomination au Gouvernement central au poste de Ministre du Commerce Extérieur en décembre 2016.

Son périple dans la partie Est du pays n’était pas seulement politique. Pendant son bref séjour dans cette partie de la RDC, le Ministre Aimé Boji Sangara a visité les services de l’Office congolais de contrôle (OCC) et les représentations provinciales de son ministère. Force était de constater que les divisions du commerce extérieur au Nord-Kivu et au Sud-Kivu sont logées dans des maisons en matériaux semi durables (bois) vielles comme Hérode. Le Ministre a dit prendre note de cet état de choses désolant  et promis de s’investir pour y trouver une solution.

À la veille de son départ, le ministre Boji a participé à la cérémonie de la pose de la première pierre pour la construction du Centre hospitalier de Mugogo, territoire de Walungu, par l’archevêque de Bukavu, François-Xavier Maroy.

pendant son séjour, l’élu de walungu a échange avec différentes couches de la population sud kivutienne sur les questions socio economique et d’actualité.

Peu avant, à l’ouest de la RDC, une autre mission du parti cher à Vital Kamerhe, conduite par Alain Mbaya, a séjourné, la semaine dernière dans le  Kongo Central. Objectif, redynamiser les fédérations de l’Union pour la Nation Congolaise dans cette partie du pays et sensibiliser la population à s’enrôler pour avoir droit au prochain chapitre électoral. Cette mission qui a parcouru plusieurs territoires de l’ex Bas-Congo a récolté un franc succès, car, comme l’affirme Billy Kambale, un des membres de la délégation, seul le nom de Vital Kamerhe suffit pour mobiliser des mondes dans n’importe quel coin de la République démocratique du Congo. Visiblement, à l’UNC c’est le « cap sur les élections ».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer